Les sondages Web sont moins fiables ? Trois choses à savoir

Publié par Adrien le 07/11/2020 à 09:00
Source: ASP
Les sondages donnaient une avance confortable à Joe Biden dans la course à la présidence américaine. Pourtant, les résultats sont plus serrés. Comment expliquer ce décalage ? Faut-il blâmer les sondeurs ou les sondages menés par Internet ?

Un portrait qui sera toujours imparfait

Aucun sondage ( Un sondage peut désigner une technique d'exploration locale d'un milieu particulier. Un sondage peut également être une méthode statistique...) ne peut être parfait. Avec un échantillon (De manière générale, un échantillon est une petite quantité d'une matière, d'information, ou d'une solution. Le mot est utilisé dans différents domaines :) de 1000 personnes, la "marge d'erreur" est évaluée à plus ou moins 3 %, 19 fois sur 20. C'est-à-dire qu'il reste une chance sur 20 que les résultats du sondage s'écartent de plus de 3 % du taux de vote réel.

On peut réduire cette marge d'erreur en augmentant la taille de l'échantillon. C'est ce que permettent les sondages internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la...) qui représentent désormais quelque 80 % de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise...) des sondages. Leurs résultats devraient donc être plus près de la "vérité", mais ils ont d'autres limites.

1 - Les limites des échantillons

Les équations qui servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) à calculer les marges d'erreur présument que l'échantillon reflète la diversité de la population qu'on veut sonder. On veut ainsi éviter de joindre, par exemple, trop de personnes d'un même groupe d'âge ou d'un même quartier. Avec un sondage téléphonique, c'est facile, puisqu'on peut littéralement appeler des numéros de téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.) au hasard (Dans le langage ordinaire, le mot hasard est utilisé pour exprimer un manque efficient, sinon de causes, au moins d'une reconnaissance de cause à effet d'un...), parmi une liste de profils déterminés.

Or, les répondants des sondages internet ne sont pas choisis au hasard au sein de la population générale. Les sondeurs se constituent des groupes de dizaines, voire de centaines de personnes, qui sont un reflet (Un reflet est, en physique, l'image virtuelle formée par la réflexion spéculaire d'un objet sur une surface. La nature spéculaire de la réflexion est liée aux caractéristiques du corps...) de la population et qu'ils peuvent joindre rapidement et facilement pour des sondages. Il ne s'agit donc pas de véritable hasard. Il y a un risque de biais puisqu'on n'est pas assuré que les répondants sont représentatifs de la population.

Et même si les sondeurs s'assurent de réduire les biais démographiques, il reste que les répondants de ces groupes web sont souvent plus engagés politiquement. Selon une enquête du Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le...) Pew en 2016, ils auraient plus de chances, aux États-Unis, d'être démocrates, célibataires et sans enfants.

Certaines firmes de sondage affirment au contraire que les sondages internet sont plus fiables que les sondages téléphoniques, puisqu'elles peuvent mieux calibrer la composition des panels pour représenter la population.

En 2015, une revue de littérature de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) national de la recherche scientifique (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) qualifiait pour sa part les sondages internet de prometteurs, si leurs limites méthodologiques sont prises en considération et s'ils sont utilisés "avec rigueur et discernement".

2 - Les sondages Internet visent-ils moins juste?

Toutes catégories confondues, les sondages correspondent bien aux résultats des urnes, si on en croit une étude publiée en 2018 dans la revue Nature Human Behaviour. Après avoir analysé 30 000 sondages électoraux de 351 élections générales dans 45 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²),...) entre 1942 et 2017, les auteurs ont conclu que les sondeurs se trompent de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à autre, mais que rien n'indique une crise de fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.) des sondages.

L'étude ne dit cependant rien sur ce que sont les meilleures méthodes, entre les sondages téléphoniques classiques (où l'électeur parle à une vraie personne), les appels robotisés (l'entrevue se fait au téléphone, mais les questions sont posées par un robot) ou les sondages web (beaucoup plus fréquents qu'avant, parce que les gens répondent de moins en moins aux sondages téléphoniques).

Claire Durand, professeure au département de sociologie de l'Université de Montréal (L’Université de Montréal est l'un des quatre établissements d'enseignement supérieur de Montréal au Québec. Elle est l'une des dix grandes universités du Canada (la deuxième en terme du...), spécialiste de l'analyse des sondages, soulignait dans une entrevue à La Presse que dans l'élection américaine de cette année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme en 2016, les sondages téléphoniques automatisés semblent avoir été plus précis que les sondages web. Les sondages automatisés ont des échantillons plus probabilistes et plus représentatifs.

Lors de la précédente campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La campagne est...) présidentielle, les appels automatisés ont un peu mieux fait que les autres méthodes, se trompant en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur...) par 2,8 points contre 3,2 à 3,9 pour les autres, soulignaient des experts, dont Claire Durand, dans un "post-mortem" publié en 2018.

Ceci dit, la qualité des sondages web peut être très variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme. En statistiques, une variable peut...) d'une compagnie à l'autre, avait conclu l'enquête Pew de 2016 qui avait noté des "différences substantielles" dans la qualité des méthodes retenues pour former les groupes de répondants.

Le site d'agrégation de sondages et de prédictions électorales FiveThirtyEight, du statisticien américain Nate Silver, a trouvé, en prenant en compte toute la dernière décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix » et annus « année.), que les appels "en personne" semblent faire légèrement mieux que les autres, en autant qu'ils incluent des numéros de cellulaires. Mais la différence est faible.

3 - Le problème des cellulaires

La question des numéros de cellulaire n'est pas un mince détail. Le site accorde la même note de F, autant à des firmes de sondage qui font des entrevues téléphoniques sans assurance que les cellulaires soient inclus, qu'à des firmes qui font des appels robotisés. À l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel que x·y = y·x = 1, si 1 désigne...), une compagnie qui fait des sondages robotisés, en ligne et téléphonique (incluant les cellulaires) reçoit un A et un sondeur qui n'utilise que les appels téléphoniques classiques (incluant les cellulaires) obtient un A+.

En incluant les numéros de cellulaires, les sondages téléphoniques permettent de joindre l'ensemble des ménages de façon aléatoire, comme au temps où tous avaient un téléphone fixe à la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un...). En n'ajoutant pas les cellulaires, les sondeurs se coupent d'une partie de la population.

Verdict

Dans l'ensemble, les sondages électoraux sont fiables, mais les sondages web suscitent un doute. Les coups de sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela couvre à la fois les mesures in situ (champs électriques et...) réalisés par téléphone semblent légèrement plus près de la "vérité" que ceux des sondages en ligne. Mais d'un autre côté, la demande pour les sondages en ligne semble vouée à rester, si un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de gens continue de ne pas répondre au téléphone.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.137 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique