Surprenant: l'astéroïde Bennu serait le fragment d'un ancien monde océanique

Publié par Adrien le 12/02/2024 à 06:00
Source: NASA
...
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

La mission OSIRIS-REx de la NASA, après un périple de sept ans, a abouti à la collecte d'échantillons de l'astéroïde Bennu promettant de révéler des secrets sur la formation de notre système solaire. Ces échantillons, après avoir voyagé des millions de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système...) dans l'espace, ont atterri sur Terre le 24 septembre 2023, ouvrant une nouvelle fenêtre (En architecture et construction, une fenêtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan...) sur notre passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) cosmique.


Vue de la tête du mécanisme d'acquisition d'échantillons par toucher-et-partir (TAGSAM) d'OSIRIS-REx, avec le couvercle retiré, révélant les importants échantillons de l'astéroïde (Un astéroïde est un objet céleste dont les dimensions varient de quelques dizaines...) Bennu à l'intérieur.
Crédit: NASA/Erika Blumenfeld/Joseph Aebersold

Les scientifiques de l'Université de l'Arizona, en tête de l'analyse de ces fragments de l'astéroïde, découvrent déjà des éléments inédits. Avec plus de 1 000 particules étudiées, certaines dépassant le centimètre (Un centimètre (symbole cm) vaut 10-2 = 0,01 mètre.), ces échantillons regorgent d'indices sur les matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en...) constitutifs des planètes de notre système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le...). Riches en eau, carbon, azote (L'azote est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole N et de...), soufre (Le soufre est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole S et de...) et phosphore (Le phosphore est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole P et...), ces échantillons pourraient révolutionner notre compréhension des origines de la vie sur Terre et au-delà.

Le laboratoire Kuiper-Arizona de l'Université de l'Arizona est le théâtre de ces découvertes, où les chercheurs utilisent des instruments de pointe pour sonder ces particules jusqu'à l'échelle atomique. L'une des découvertes les plus surprenantes est la présence d'une croûte de phosphate jamais observée auparavant dans les météorites terrestres. Cette particularité suggère que Bennu pourrait être un fragment d'un monde (Le mot monde peut désigner :) océanique extraterrestre ancien, offrant peut-être des indices sur l'existence de conditions propices à la vie ailleurs dans l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.).

La mission OSIRIS-REx ne se limite pas à enrichir notre collection de météorites ; elle nous permet d'établir des liens avec d'autres astéroïdes et d'approfondir notre compréhension de la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter. Les résultats de cette mission feront l'objet de présentations lors de la 55e conférence Lunar and Planetary Science Conference, révélant au monde entier les histoires (Les Histoires ou l'Enquête (en grec ancien...) cachées dans ces grains de poussière cosmique.
Page générée en 0.007 seconde(s) - site hébergé chez Contabo | English version
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique