Le système planétaire le plus proche abrite 2 ceintures d'astéroïdes
Publié par Michel le 29/10/2008 à 00:00
Source: NASA/JPL-Caltech & Gilbert Javaux - PGJ Astronomie
Illustrations: NASA/JPL-Caltech
De nouvelles observations effectuées grâce au télescope spatial Spitzer révèlent que le système planétaire le plus proche du nôtre possède deux ceintures d'astéroïdes. Notre propre Système Solaire n'en possède qu'une seule. L'étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) au centre du système, Epsilon Eridani (Epsilon Eridani (ε Eridani / ε Eri) est une étoile naine de couleur orangée distante de 10 années lumières du Soleil. Il s'agit du système planétaire le plus proche que...), est une version plus jeune, légèrement plus froide et plus légère de notre Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, et composée...). Auparavant, les astronomes avaient découvert des indices de l'existence de deux planètes dans le système, et d'un large anneau externe de comètes glaciales, semblable à notre propre ceinture de Kuiper (La ceinture de Kuiper (parfois appelée ceinture d'Edgeworth-Kuiper, ['kœj.pər] en néerlandais), est une zone du système solaire s'étendant...).


Vue d'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :) du système d'Epsilon Eridani
La ceinture interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le...) d'astéroïdes est représentée par l'anneau brillant au centre,
la ceinture externe en arrière plan. La ceinture de comètes est trop lointaine
pour être représentée ici mais des comètes qui en proviennent sont montrées sur la droite

Spitzer a désormais permis de découvrir que le système possède également deux ceintures d'astéroïdes. L'une se situe approximativement à la même position que celle de notre Système Solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour...). La seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du...), une ceinture plus dense, très probablement peuplée également par des astéroïdes, se trouve entre la première ceinture et l'anneau de comètes. La présence des ceintures d'astéroïdes implique des planètes additionnelles dans le système d'Epsilon Eridani.

Les astronomes ont déjà détecté des étoiles présentant des signes de ceintures multiples de matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état...), mais Epsilon Eridani est plus près de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes....) et ressemble plus à notre Soleil. Elle se trouve à 10 années-lumière, est légèrement moins massive (Le mot massif peut être employé comme :) que le Soleil, mais n'est âgée que d'environ 800 millions d'années, soit un cinquième de l'âge du Soleil.

Les ceintures d'astéroïdes détectées par Spitzer orbitent à des distances d'approximativement 3 et 20 Unités astronomiques de l'étoile (une Unité astronomique (L’unité astronomique (symbole ua) correspond approximativement à la longueur du demi-grand axe de l’orbite terrestre. Historiquement, les mesures astronomiques se résumaient à des mesures géométriques, et ne...) –UA- est la distance moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer...) entre la Terre et le Soleil). A titre de comparaison, notre propre ceinture d'astéroïdes se trouve à environ 3 UA du Soleil, et Uranus à environ à 19 UA.

Une des deux planètes possibles précédemment identifiées autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les...) d'Epsilon Eridani, appelée Epsilon Eridani b, a été découverte en 2000. La planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...) est suposée orbiter (Orbiter est un simulateur de vol spatial réaliste, diffusé sous forme de graticiel (mais non open source), pour le système d’exploitation Windows, créé par le Dr Martin Schweiger,...) à une distance moyenne de 3,4 Unités astronomiques de l'étoile -- juste en dehors de la ceinture d'astéroïdes la plus interne. C'est la première fois qu'au-delà de notre Système Solaire sont détectées une ceinture d'astéroïdes et une planète présentant une configuration semblable à celle de notre ceinture d'astéroïdes et de Jupiter.

Certains chercheurs avaient rapporté que Epsilon Eridani b orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) selon une ellipse très étirée s'étendant entre 1 et 5 Unités astronomiques, mais ceci signifierait que la planète croiserait, et perturberait rapidement, la ceinture d'astéroïdes récemment découverte. Au lieu de cela, Backman et ses collègues soutiennent que cette planète doit avoir une orbite plus circulaire qui la maintient juste en dehors de la ceinture.

L'autre planète candidate avait été proposée pour la première fois en 1998 pour expliquer des bosses dans l'anneau de comètes externe de l'étoile. On pense que celle-ci se trouverait près du bord intérieur cet anneau, qui orbite entre 35 et 90 UA d'Epsilon Eridani.

La ceinture intermédiaire détectée par Spitzer suggère qu'une troisième planète pourrait être responsable de sa création. Cette planète orbiterait à environ 20 UA et se trouverait entre les deux autres. "Des études détaillées des ceintures de poussières dans d'autres systèmes planétaires nous en diraient beaucoup sur leur structure complexe," ajoute Michael Werner, co-auteur de l'étude et scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) de projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) pour Spitzer au JPL (Jet Propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie par le milieu extérieur ou...) Laboratory, à Pasadena). "Il semble qu'il n'y ait pas deux systèmes planétaires semblables."


Le système Epsilon Eridani et notre propre Système Solaire.
Les deux sont structurés de façon similaire; ils abritent des astéroïdes (en marron),
des comètes (en bleu), et des planètes (les points blancs).
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Page générée en 0.349 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique