Terre vs. Astéroïdes: les humains ripostent
Publié par Redbran le 29/04/2019 à 14:00
Source: ESA
Cela fait des milliards années que des astéroïdes laissent des cicatrices à notre planète. Pour la première fois ce mois-ci, l'humanité a laissé sa marque sur un astéroïde, et lors de la prochaine décennie, une mission internationale composée de deux sondes prévoit de laisser un impact bien plus gros sur un autre astéroïde (Un astéroïde est un objet céleste dont les dimensions varient de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres et qui, à la...).


L'impacteur embarqué SCI en route vers l'astéroïde Ryugu
Le 5 avril, la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela couvre à la fois les mesures in...) japonaise Hayabusa2 a tiré un projectile en cuivre (Le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. Le cuivre pur est plutôt mou, malléable, et présente sur ses surfaces...) à très haute vitesse (On distingue :) (environ 2km/s) dans le but de former un cratère ( Pour le cratère d'origine volcanique, voir Cratère volcanique Pour le cratère d'origine météoritique, voir Cratère d'impact Pour le cratère formé à la suite d'un effondrement d'origine...) sur l'astéroïde Ryugu. L'objectif de ce tir était de soulever des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) enfouis sous la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) afin qu'ils soient ramenés sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des...) pour y être analysés en détail.


Plume from impact
"Nous nous attendons à ce que l'impact ait formé un cratère distinctif, d'environ 2m de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour...) d'après les simulations," commente Patrick Michel, directeur de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) au CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), spécialiste des astéroïdes à l'Observatoire de la Côte d'Azur, mais aussi co-investigateur et scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) interdisciplinaire (Un travail interdisciplinaire intègre des concepts provenant de différentes disciplines.) pour la mission japonaise. La sonde a été mise en sécurité de l'autre côté de l'astéroïde depuis le tir, et c'est seulement ce 25 avril qu'elle aura l'occasion d'observer le site d'impact.

"Il s'agit pour nous d'un premier point (Graphie) de donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) passionnant à comparer aux simulations," ajoute Patrick, "mais un impact bien plus important nous attend à l'avenir dans le cadre de la mission double Asteroid Impact & Deflection Assessment (AIDA)."


Profil de la mission DART
“Fin 2022, la sonde américaine DART (Double Asteroid Redirect Test) s'écrasera sur le plus petit d'un système de deux astéroïdes appelé Didymos. Comme dans le cadre du test mené par Hayabusa2, cette collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.) devrait former un cratère et mettre à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les...) des matériaux situés sous la surface dans un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le...) dont la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) est encore plus faible, mais l'objectif principal est de dévier de manière mesurable l'orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) de l'astéroïde Didymoon, qui mesure 160m de diamètre."

La sonde DART pèsera 550kg, et entrera en collision avec Didymoon à une vitesse de 6km/s. L'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) d'impact devrait être suffisante pour réussir cette première expérience de défense planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire (le Soleil et ses planètes) en tout ou partie....) consistant à dévier un astéroïde.

L'ESA propose une mission appelée Hera qui se rendrait ensuite aux environs de Didymos afin d'observer l'astéroïde dévié, de mesurer sa masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse...) et de cartographier à haute résolution le cratère laissé par l'impact avec DART.


Hera aux environs de Didymos
"La relation réelle entre la taille du projectile, la vitesse et la taille du cratère dans un environnement à faible gravité est encore mal comprise", ajoute Patrick, qui est également le principal scientifique d'Hera. "Le fait d'avoir des données issues de SCI et Hera sur la taille des cratères dans deux régimes de vitesse d'impact différents nous permettra de recueillir des informations cruciales."

"La mission Hera est très importante: non seulement nous aurons le test à l'échelle 1 de déflection d'un astéroïde dans l'espace mené par DART, mais aussi le sondage ( Un sondage peut désigner une technique d'exploration locale d'un milieu particulier. Un sondage peut également être une méthode statistique d'analyse d'une population humaine ou non humaine à partir d'un...) détaillé mené par Hera qui permettra de connaître la composition et la structure de Didymoon. Hera mesurera également la forme précise du cratère laissé par DART, au centimètre (Un centimètre (symbole cm) vaut 10-2 = 0,01 mètre.) près."


Observation en infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes.) du cratère d'impact
"DART et Hera tireront parti de l'expérience d'impact Hayabusa2 et aideront à combler nos lacunes dans le domaine de la déflection d'astéroïdes ; elles pourront nous amener à un point où une telle méthode pourrait être utilisée pour de vrai."

Page générée en 0.392 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique