Tirer profit des satellites de l'UE pour guider les navires efficacement et en toute sécurité
Publié par Redbran le 24/09/2019 à 14:00
Source: © Union européenne, [2019] / CORDIS

©EONav
Étant donné les pressions financières et environnementales s'exerçant sur le secteur des transports maritimes, il est nécessaire de gagner en efficacité à tous les niveaux. EONav est un outil qui s'attaque à ces deux problèmes en utilisant des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) satellitaires, météorologiques et océaniques pour fournir un service de planification (La planification est la programmation d'actions et d'opérations à mener) en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réel aux navires européens.

L'industrie du transport maritime (Le transport maritime est le mode de transport le plus important pour le transport de marchandises (marine marchande). Le transport de personnes par voie maritime a perdu beaucoup d'importance du fait de l'essor de l'aviation...) est en pleine modernisation. Face à la hausse des coûts du carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) et à la nécessité de réduire les émissions nocives, les compagnies de transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) maritime s'efforcent d'améliorer leur efficacité énergétique (En physique et ingénierie mécanique, l'efficacité énergétique (ou efficacité thermodynamique) est un nombre sans dimension, qui est le rapport entre ce...) et de devenir plus écologiques afin de respecter les normes réglementaires et sociales.

Selon le GIEC de l'ONU, les bateaux sont responsables d'environ 4,5 % des émissions mondiales de CO2 et rejettent d'autres polluants nocifs qui contribuent aux maladies respiratoires dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier. Renforcer l'efficacité du transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des...) maritime améliorerait également la compétitivité et les profits de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) sur ce marché mondial, ainsi que la qualité de vie (La qualité de vie d’une population est un enjeu majeur en sciences économiques et en science politique. On utilise les notions proches d’utilité et de bien-être. Elle est mesurée par...) des personnes travaillant en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.).

Le système EONav, financé par l'UE, semble appelé à jouer un rôle précieux dans cette transformation cruciale. EONav est un système de planification en temps réel des routes maritimes qui s'appuie sur les données du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit...) de surveillance de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande...) de l'Union européenne, Copernicus, pour fournir aux flottes maritimes l'itinéraire le plus efficace tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en réduisant la consommation de carburant et les émissions et en luttant contre la fatigue des marins.

Le système s'applique au commerce international, au transport de passagers et à l'approvisionnement énergétique. Il devrait permettre de réduire la consommation de carburant et les émissions des transports maritimes européens de 7 % chacune.

Des sources de données à la pointe de la technologie

EONav combine des observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et...) spatiales, des prévisions météorologiques sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) l'itinéraire envisagé, des données météorologiques et océanographiques provenant de bouées, d'aéronefs et de stations de surveillance côtières, ainsi que des observations locales effectuées par les navires (radar classique, loch (Un loch est une étendue d'eau ; il peut s'agir d'un lac (loch d'eau douce) ou d'un bras de mer semblable à un fjord, un estuaire, ou une...) Doppler, lacet, tangage, roulis, contraintes structurelles, paramètres moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il...), dérive, courants, vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne. Il...), conditions de chargement (Le mot chargement peut désigner l'action de charger ou son résultat :), etc.) et des informations de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) (vitesse, cap et position GPS) fournies par les systèmes de navigation embarqués.

Lorsqu'un navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les...) planifie un nouvel itinéraire, ces informations sont envoyées à un centre d'analyse situé dans le cloud qui reçoit continuellement les mises à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son...) provenant des multiples sources de données, ce qui permet au système de rester à jour et de mettre à disposition de l'équipage les dernières informations disponibles. Des plans de navigation actualisés sont calculés et renvoyés au navire périodiquement, soit à chaque fois que de nouvelles informations sont reçues soit à intervalles réguliers. Une interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.) utilisateur graphique transmet les informations au capitaine du navire, avec une série de points de passage mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou...).

Comme le système intègre des informations provenant d'une multitude de sources différentes, les faiblesses de certaines seront compensées par la précision des autres. Autrement dit, il y aura des recoupements de données et les différents capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure,...) se compléteront. Cela signifie qu'EONav peut fonctionner de manière constante, quelle que soit la météo, 24 heures (L'heure est une unité de mesure  :) sur 24.

Déterminer l'itinéraire optimal

Grâce au système EONav, les utilisateurs finaux (les marins) peuvent choisir le type d'optimisation de leur itinéraire: par exemple en termes de consommation de carburant ou de temps de trajet. En procédant à des tests, l'équipe du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) EONav a compris que l'objectif de "réduction de la consommation de carburant" constituait l'un des principaux aspects d'un plan de navigation efficace et qu'il était en étroite adéquation avec l'objectif de "réduction des émissions".

Les navires de croisière et les cargos souhaitant privilégier la fluidité (La fluidité est la capacité d'un fluide à s'écouler sans résistance.) de la navigation, plutôt que de s'élancer sur des mers déchainées, ont la possibilité de le faire en tenant compte des mouvements du navire et des données provenant des systèmes météorologiques. Mais cela ne signifie pas pour autant que l'itinéraire choisi sera inefficace.

"Le choix d'un itinéraire efficace revient souvent à donner la priorité au confort pour la cargaison (La cargaison (de l'occitan gascon cargar: charger) est l'ensemble des marchandises transportées. Le terme s'applique au transport de bétail mais ne s'applique...), le navire et, au bout du compte, également pour les passagers et l'équipage", indique M. Jacek Gruszka, coordinateur du projet chez O.M. Offshore (Offshore est un terme anglais désignant à l'origine les activités qui se déroulent au large des côtes. Il peut s'appliquer à plusieurs domaines :) Monitoring Limited. L'équipe travaille actuellement sur des itinéraires agrégés pour toute une flotte afin d'améliorer l'efficacité du transport maritime à plus grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une échelle escamotable de grande...). Une approche plus globale est envisageable en agrégeant des statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que la...) et en ciblant des optimisations spécifiques à l'échelle d'une flotte entière. "Alors que nous parlons, des améliorations envisagées à l'échelle de toute une flotte sont en cours d'implémentation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :)", précise M. Gruszka.


©Offshore Monitoring Limited

Pour plus d'information voir: Site EONav
Page générée en 0.311 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique