Les 30 ans du Web et le premier site Internet français
Publié par Adrien le 25/02/2019 à 08:00
Source: CNRS
Il y a 30 ans, au CERN, naissaient les bases du Web, une technologie de partage d'informations permettant de naviguer de contenu en contenu. En France, ce sont Wojciech Wojcik et Daniel Charnay, ingénieurs du CNRS travaillant au Centre de calcul de l'IN2P3 (L'Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3) est un institut de recherche fondamentale du CNRS dont le domaine de recherche est comme son nom l'indique la physique...) (CC-IN2P3) du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), à Lyon, qui montèrent le premier serveur, et donc la première page web (Une page Web est une ressource du World Wide Web conçue pour être consultée par des visiteurs à l'aide d'un navigateur Web. Elle a une adresse Web. Techniquement, une page Web est souvent...).


Wojciech Wojcik, ingénieur informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les ordinateurs,...) au CNRS à Lyon (CC-IN2P3) et NeXTcube, la machine sur laquelle a été monté le premier serveur web français. "Lors de la présentation de Tim Berners-Lee (Tim Berners-Lee - citoyen britannique né à Londres le 8 juin 1955 et dont le nom complet est Sir Timothy John Berners-Lee - est le...) à Annecy en 1992, j'ai tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) de suite compris à quel point (Graphie) son idée géniale collait avec les besoins des chercheurs de physique des particules (La physique des particules est la branche de la physique qui étudie les constituants élémentaires de la matière et les rayonnements, ainsi que leurs interactions. On...) français. Deux semaines plus tard, le premier serveur français et le premier site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) français, info.in2p3.fr, était lancés. L'idée même du Web symbolise l'esprit du CERN: ouvert, public, gratuit et évolutif." © Patrick DUMAS/CEA/CNRS Photothèque

Internet est né dans les années 1960 dans les laboratoires de l'armée américaine, mais c'est l'invention du Web par la communauté des physiciens des particules qui popularise son utilisation. En mars 1989, à Genève, le Britannique Tim Berners-Lee, alors informaticien (On nommait dans les années 1960-1980 informaticien ou informaticienne une personne exerçant un métier dans l'informatique. La variété et le peu de rapport des métiers en question a fait tomber...) au CERN, pose les premières bases du Web, un concept qualifié par son supérieur de "vague mais prometteur". Son objectif: proposer une technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) permettant le partage aisé d'une même information entre des physiciens travaillant dans des universités et instituts situés aux quatre coins du monde (Le mot monde peut désigner :). Avant cette invention, il était possible d'envoyer des fichiers et de correspondre par courrier électronique (Le courrier électronique, courriel ou email/e-mail, est un service de transmission de messages envoyés électroniquement via un réseau...), mais pas d'avoir un exemplaire unique de référence stocké à un endroit donné et consultable par tous.

Le World Wide Web (Le World Wide Web, littéralement la « toile (d’araignée) mondiale », communément appelé le Web, le web parfois...) naît véritablement en 1991, lorsque le premier site devient consultable hors du CERN. Le CNRS étant un partenaire historique du CERN, les ingénieurs du Centre de calcul de l'IN2P3 (CC-IN2P3, CNRS) travaillent déjà régulièrement avec Tim Berners-Lee et son équipe, en particulier sur le traitement des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) des grandes expériences de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et...) des particules.

En septembre 1992, Tim Berners-Lee présente pour la première fois son invention lors d'une conférence scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) conjointement organisée par le CERN et le CNRS à Annecy. A la suite de cette conférence, Wojciech Wojcik, ingénieur en développement et assistance aux utilisateurs, revient au CC-IN2P3 avec la technologie en poche et installe le serveur info.in2p3.fr (sur le modèle de celui du CERN, info.cern.ch) sur une station NeXTcube, le même ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des...) que celui utilisé par Berners-Lee. Le premier serveur Web français est né.

Il crée ensuite, avec Daniel Charnay, ingénieur réseaux, la première page Web du premier site Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...) français, le cinquième mondial. Elle contient alors quelques informations sommaires sur le CC-IN2P3, une photo du bâtiment et les liens vers les premiers autres sites Web dans le monde.

Pensé comme un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions...) ouvert, qui répondait parfaitement aux besoins de la communauté des physiciens et soumis à aucune licence, le Web a largement contribué à la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de « vaporisation » (diffuseur...) d'Internet auprès du grand public et connu l'essor fulgurant que l'on sait.
Page générée en 0.645 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique