Ces graves conséquences de jeter les lingettes jetables... dans les toilettes

Publié par Adrien le 14/06/2021 à 09:00
Source: ASP
Les lingettes jetables dans les toilettes peuvent-elles vraiment être jetées dans les toilettes ?

Photo: Christianson Plumbing

En anglais, le terme est encore plus fort: on parle de lingettes "flushable" ce qui suggère qu'elles pourraient être évacuées sans danger dans la cuvette.

Une rapide recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) Google (Google, Inc. est une société fondée le 7 septembre 1998 dans la Silicon Valley en Californie par...) révèle toutefois que plusieurs médias (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la...), en anglais et en français, remettent régulièrement cette affirmation en doute depuis des années.

La composition des lingettes

Les lingettes jetables dans les toilettes sont principalement faites de pâte à papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres...) qui peut être traitée de multiples façons afin d'être renforcée: par exemple, grâce à l'utilisation de certains polymères comme des liants et à la création de tissus de soutien par l'ajout de fibres. Le papier de toilette, lui, est créé autrement. On cuit des petits bouts de bois avec certains produits chimiques, ce qui résulte en une pâte de bois qui, combinée à de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...), donne la base du papier.

Il existe plusieurs préoccupations environnementales quant à l'utilisation de ces lingettes présumément "jetables dans les toilettes". En tête de liste, le souci que les matières plastiques qu'elles contiennent se retrouvent dans les cours d'eau. Car il y a bel (Nommé en l’honneur de l'inventeur Alexandre Graham Bell, le bel est unité de...) et bien du plastique: bien que les fabricants ne révèlent généralement pas la composition de leurs lingettes, une étude britannique a comparé en 2018 six lingettes "jetables dans les toilettes" avec sept qui ne sont pas censées l'être. Le polyester, une fibre (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se...) synthétique provenant du pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de...), a été détecté dans toutes les lingettes non-jetables dans les toilettes, alors que du côté de certaines lingettes "flushables", on retrouvait des matières plastiques comme le polyéthylène (Le polyéthylène, ou polyéthène (sigle générique PE), est un des...) haute densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la...). Ces matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en...) synthétiques, qui sont supposément ajoutés aux lingettes pour les rendre plus durables, peuvent se décomposer en microplastiques qui polluent l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) et peuvent potentiellement avoir un effet sur la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...) des animaux et des humains.

Au final, qu'est-ce qui distingue donc ces lingettes "jetables" de celles qui ne le sont pas ? Pas grand-chose. Selon une analyse menée en 2019 sur 58 types de lingettes provenant d'un peu partout dans le monde (Le mot monde peut désigner :), jetables et non-jetables étaient similaires en termes d'épaisseur, de volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension...), de poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la...) et de réaction à l'humidité (L'humidité est la présence d'eau ou de vapeur d'eau dans l'air ou dans une substance...). Les auteurs concluaient que leurs résultats appuyaient l'idée d'une absence de différence entre les différents types de lingettes.

Un autre problème est que les normes permettant de définir ce qui peut être évacué par les toilettes (l'indice de "flushabilité") sont floues. En 2019, une équipe de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) Ryerson, à Toronto, a testé à ce sujet 101 produits disponibles dans le sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l'Ontario (incluant des lingettes et du papier de toilette), la moitié de ces produits étant vendus comme jetables dans les toilettes. Un critère choisi par les chercheurs était la dispersibilité, c'est-à-dire la vitesse (On distingue :) à laquelle un produit se décompose -une condition importante pour éviter que les tuyaux se bouchent. Seulement 11 des 101 produits se sont complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) désintégrés, et ils étaient tous des papiers de toilette. Les lingettes nettoyantes et les lingettes pour bébé (L'onomatopée bébé désigne l'être humain en bas-âge. En...) ne semblaient pas se désintégrer dans la toilette.

Lors de ce test, on devait tirer la chasse d'eau (une toilette spécialement conçue en laboratoire) en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) moins de deux fois pour se débarrasser complètement du papier de toilette. Pour les lingettes nettoyantes, on tirait la chasse quatre fois, et parfois plus de cinq fois pour certaines lingettes pour bébé. Les chercheurs ont conclu qu'à part le bon vieux papier de toilette, aucun des autres produits ne devrait se retrouver dans la cuvette.

Un problème économique

On rapporte que les villes canadiennes devraient débourser des centaines de millions de dollars chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) pour se débarrasser d'obstructions principalement causées par des lingettes. C'est que ces fameuses lingettes peuvent absorber dans les égouts du sable (Le sable, ou arène, est une roche sédimentaire meuble, constituée de petites...), de l'argile (L'argile (nom féminin) est une roche sédimentaire, composée pour une large part de...), des résidus alimentaires et d'autres produits, ce qui fait en sorte que les eaux usées deviennent des déchets solides. Ces amas portent même un nom en anglais: "fatbergs".

Des lingettes qui se désintègrent aussi bien que le papier hygiénique existent, selon des experts, mais elles ne sont pas encore en vente en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.). Pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas...), on recommande de jeter les lingettes à la poubelle. Dans quelques années toutefois, il n'est pas impossible qu'on puisse finalement les jeter dans les toilettes sans contribuer à la formation de ces fatbergs.

Cet article est une adaptation du texte en anglais de Jonathan Jarry publié sur le site de l'Organisation pour la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire...) et la société de l'Université McGill (L’Université McGill, située à Montréal au Québec, est une des...)
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.146 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique