Cette découverte majeure donne un nouvel espoir dans le traitement du cancer du pancréas

Publié par Cédric le 23/02/2024 à 06:00
Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Source: Nature Cancer
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Une nouvelle approche thérapeutique pour traiter le cancer du pancréas métastatique semble se profiler, selon une étude publiée dans Nature Cancer. Dirigée par le professeur Michael Schmid de l'Université de Liverpool et ses collègues, cette recherche offre de nouveaux éclairages sur le rôle de l'efférocytose, processus consistant à éliminer les cellules mortes, dans la propagation du cancer pancréatique vers le foie.


La métastase hépatique survient chez 40 à 50% des personnes atteintes d'adénocarcinome canalaire du pancréas (PDAC, la forme la plus fréquente du cancer du pancréas), et il n'existe actuellement aucun traitement efficace pour guérir les patients atteints de cette maladie. Les métastases du PDAC ont été observées avec des niveaux élevés de macrophages immunosuppresseurs, un type de globule blanc qui favorise la croissance tumorale.

L'équipe de recherche a découvert que bloquer la voie de l'efférocytose pendant la métastase précoce empêchait cette activité immunosuppressive dans les macrophages, rétablissant ainsi l'activation des lymphocytes T et réduisant la charge tumorale métastatique.

Le professeur Michael Schmid, principal auteur de l'étude, a déclaré: "Dans le cancer du pancréas, les cellules tumorales malignes se propagent souvent vers le foie. Nos données montrent que la création d'un 'nid' métastatique favorable dans le foie est essentielle pour la croissance efficace des cellules malignes sur le site distant."

Le docteur Yuliana Astuti, premier auteur de l'étude, a ajouté: "En utilisant des technologies cellulaires uniques, nous avons découvert une diversité sous-estimée de macrophages dans les métastases hépatiques du cancer du pancréas. Nous avons identifié que, dans le foie, des macrophages associés aux métastases présentent des fonctions opposées, certains présentant des caractéristiques immunostimulantes et d'autres des caractéristiques immunosuppressives."

Le professeur Ainhoa Mielgo, contributeur clé de l'étude, a commenté: "Le cancer du pancréas est un type de cancer très agressif qui se propage souvent vers le foie. Nous n'avons actuellement aucun traitement efficace pour guérir les patients atteints de cancer du pancréas présentant des métastases hépatiques. Ces découvertes sont très excitantes car elles révèlent un mécanisme ciblable par lequel les cellules cancéreuses pancréatiques se propagent et se développent dans le foie."

Cette étude, fruit d'un effort collaboratif entre scientifiques, oncologues médicaux, chirurgiens et patients, ouvre de nouvelles perspectives pour le traitement des patients atteints de cancer pancréatique métastatique.
Page générée en 0.187 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise