Corneille n'a pas écrit les pièces de Molière
Publié par Isabelle le 01/12/2019 à 14:00
Source: CNRS

Molière par Pierre Mignard (1658). Illustration Wikimedia Commons
Deux chercheurs du CNRS et de l'Ecole nationale des chartes viennent de démontrer que Corneille n'a écrit aucune des pièces de Molière, comme des écrivains et des scientifiques l'avançaient depuis un siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et...). Molière serait probablement l'unique auteur de son oeuvre très conséquente, comme l'a prouvé leur étude stylistique comparée à paraitre dans Science Advances le 27 novembre 2019.

Pierre Corneille, le "nègre" de Molière ? C'est Pierre Louÿs qui lança l'idée voilà cent ans, dans un article du Temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), pour la pièce "Amphitryon". Un soupçon qui s'est étendu peu à peu à l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) de l'oeuvre de Molière: comment un comédien, présumé sans grande éducation littéraire, à la fois valet de chambre du roi et directeur de troupe de théâtre, aurait-il pu écrire tant de chefs-d'oeuvre ? Molière n'aurait en fait été que l'acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, dans une pièce de théâtre, à la télévision, à la radio, ou même dans des spectacles de rue. En plus de...) principal des comédies qu'on lui attribue. Leur véritable auteur, Corneille, serait resté dans l'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et la surface sur laquelle se réfléchit cette...) pour ne pas ternir sa réputation ni s'exposer aux controverses. Une théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance...) corroborée au début des années 2000 par des travaux en linguistique soutenant que le vocabulaire des pièces de Corneille et Molière était trop semblable pour qu'elles aient été écrites par deux auteurs différents.

Deux scientifiques du Lied (CNRS/Université de Paris) et de l'École nationale des chartes (Université Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la...) Sciences et Lettres) viennent de trancher le débat (Un débat est une discussion (constructive) sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l'avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis, idées, réflexions ou opinions divergentes pour le sujet considéré. ...) en utilisant des techniques dites d'“attribution d'autorité”, qui reposent sur l'analyse statistique (Une statistique est, au premier abord, un nombre calculé à propos d'un échantillon. D'une façon générale, c'est le résultat de...) des habitudes d'écriture et des tics de langage nichés dans un texte pour en déduire son auteur. Chaque individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).) écrit un texte avec une fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on...) particulière des mots, des expressions, ou des structures grammaticales. Même en essayant de copier le style d'un autre, certaines caractéristiques demeurent malgré tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.): par exemple, le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de “mots-outils” (“et”, “de”, “or”, “mais”...) demeure assez stable, probablement parce que leur usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) est inconscient.

Ces techniques présentent une fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.) remarquable: les philologues les utilisent pour identifier l'auteur d'un texte médiéval, les services de renseignement pour l'auteur d'une lettre anonyme. Les deux chercheurs y ont eu recours à leur tour pendant trois ans pour comparer le vocabulaire, la grammaire, les rimes et les mots-outils de trente-sept comédies en vers de Molière et de Pierre Corneille mais aussi de Scarron, Rotrou et Thomas Corneille: une étude d'une ampleur sans précédent. Quel que soit le critère étudié, il est apparu que les pièces de Molière possèdent des caractéristiques communes évidentes, qui n'ont rien à voir avec celles des autres auteurs de l'époque. Ce sont même des oeuvres de Pierre Corneille qu'elles divergent le plus, celles de Scarron ou Thomas Corneille étant même plus proches. Il est donc très probable que les oeuvres de Molière n'aient jamais été écrites par Corneille, ni par un autre dramaturge de son temps... mais tout simplement par lui-même.

Bibliographie:
Why Molière most likely did write his plays. (Florian Cafiero, Jean-Baptiste Camps), Science Advances, le 27 novembre 2019, DOI: 10.1126/sciadv.aax5489.

Contacts:
Florian Cafiero - Chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche...) CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français...)
florian.cafiero at gmail (Gmail est un service de messagerie gratuit proposé par Google. Les messages reçus sur un compte Gmail peuvent aussi bien être lus via un client de messagerie (grâce à...).com

Jean-Baptiste Camps - Chercheur Ecole nationale des chartes
jean-baptiste.camps at chartes.psl.eu

Julien Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) - Attaché de presse CNRS
julien.guillaume at cnrs.fr
Page générée en 0.007 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique