COVID-19: l'argent colloïdal, un remède efficace tuant tous virus et toutes bactéries ?

Publié par Adrien le 30/08/2020 à 09:00
Source: ASP
Des particules d'argent microscopiques pourraient-elles tuer toutes sortes de virus et de bactéries dans votre corps ? "Le plus redoutable combattant de maladies que l'Homme connaisse", prétend-on, "c'est l'argent colloïdal qui suffoque plus de 650 virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous...) et bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des bactéries possèdent une paroi cellulaire glucidique, le peptidoglycane. Les bactéries...) jusqu'à leur mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant...)."


L'adjectif "colloïdal" signifie que l'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.), parce qu'il n'est pas soluble dans l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), y reste en suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des...), sous la forme de particules extrêmement fines. "L'argent colloïdal" s'ajoute du coup à une longue liste de remèdes-miracles: on lui a successivement attribué la capacité de guérir bronchites, rhumes, empoisonnements alimentaires, gonorrhées, méningites, conjonctivites, tuberculoses et infections multiples, sans oublier le sida... et même le cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de...). Une liste à laquelle s'est ajouté, cette année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), le coronavirus.

Pourquoi l'argent ? Ces affirmations se basent sur une parcelle de vérité: l'argent possède des propriétés antimicrobiennes. À la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec...) de l'argent métallique, on retrouve toujours de l'oxyde (Un oxyde est un composé de l'oxygène avec un élément moins électronégatif, c'est-à-dire tous sauf le fluor. Oxyde désigne...) d'argent, un produit du contact de l'argent avec l'oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole O et de numéro atomique 8.) de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec...). De petites quantités d'oxyde d'argent peuvent être dissoutes dans de l'eau et les ions d'argent qui en résultent ont le pouvoir de déstabiliser le métabolisme (Le métabolisme est l'ensemble des transformations moléculaires et énergétiques qui se déroulent de manière ininterrompue dans la...) des bactéries. Ce pouvoir est exploité par certains filtres à eau qui contiennent de petites quantités d'oxyde d'argent pour prévenir une éventuelle contamination bactérienne. De même, le nitrate (Les nitrates (autrefois nommés nitre, souvent synonyme de salpêtre) sont les sels de l'acide nitrique. La formule chimique de l’ion nitrate est NO3−.) d'argent est parfois utilisé dans des gouttes pour les yeux afin de prévenir la conjonctivite chez le nouveau-né (Un nouveau-né est un enfant à partir de sa première heure de vie et jusqu'à 28 jours. De 28 jours à 2 ans, c'est un nourrisson.), une infection qui peut être acquise lors du passage à travers le canal de naissance.

Mais on est très loin d'un traitement contre une maladie infectieuse (Une maladie infectieuse est une maladie provoquée par la transmission d'un micro-organisme : virus, bactérie, parasite, champignon. Les virus ne sont pas vivants, mais, comme le prion, qui n'est pas à proprement parler un...). De plus, on parle au mieux d'applications topiques alors que les sites de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) naturelle recommandent d'en boire.

Il n'existe aucune preuve comme quoi ingérer de l'argent colloïdal peut avoir pour effet, par exemple, de renforcer le système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du...). Il existe par contre des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) qui démontrent que cette substance peut causer des dommages. Avant l'ère des antibiotiques, des gouttes de nitrate d'argent pour le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le...) étaient communément utilisées afin de combattre les infections. Les médecins découvrirent assez rapidement que la condition de leurs patients ne s'améliorait pas. Qui plus est, ces patients devenaient gris ! Ce changement dans la coloration de la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) se nomme argyrisme et résulte d'un dépôt d'argent dans la peau.

La vente de produits sans ordonnance contenant de l'argent colloïdal auxquels se greffent des allégations de santé est maintenant interdite. Les fabricants contournent la loi en vendant leurs produits comme suppléments alimentaires.

Ce texte est une adaptation du billet rédigé en anglais par Joe Schwarcz, publié sur le site de l'Organisation pour la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris,...) et la société de l'Université McGill (L’Université McGill, située à Montréal au Québec, est une des universités les plus anciennes au Canada.).
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 1.064 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique