Découverte d'un cratère géant sous les glaces de l'Antarctique
Publié par Michel le 04/06/2006 à 00:00
Source: Gilbert Javaux - PGJ Astronomie
Illustrations: Ohio State University
Des scientifiques planétaires viennent de découvrir les preuves d'un impact de météore beaucoup plus grand et plus ancien que celui qui a tué les dinosaures, impact qui aurait provoqué la plus grande extinction massive dans l'histoire de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus...). Le cratère ( Pour le cratère d'origine volcanique, voir Cratère volcanique Pour le cratère d'origine météoritique, voir Cratère d'impact Pour le cratère formé à la...) mesure environ 500 kilomètres de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le...) et se trouve enfoui à plus d'un kilomètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) et demi de profondeur sous une couche de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) de l'est de l'Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud, il est entouré de l'océan...).


Epaisseur de la croûte terrestre sous l'Antarctique
Le cratère de Wilkes Land est cerclé

Les mesures de gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) qui ont révélé son existence suggèrent qu'il puisse dater d'environ 250 millions d'années, à l'époque Permo Triasique, lorsque presque toute la vie (La vie est le nom donné :) animale sur la Terre s'est éteinte. Sa taille et son emplacement, dans la région de Wilkes Land à l'est de l'Antarctique, au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En plus de...), suggèrent aussi qu'il puisse avoir amorcé la séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est employé dans plusieurs domaines :) du super continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre,...) Gondwana en créant la crevasse (Une crevasse est une ouverture naturelle dans un glacier. Les crevasses sont dues aux mouvements des glaciers qui se cassent en s'adaptant à la pente, lorsque cette dernière devient importante. On les trouve généralement...) tectonique (La tectonique (du grec « τ?κτων » ou « tekt?n » signifiant batisseur, charpentier) est l'étude des structures géologiques d'échelle kilométrique et plus...) qui a repoussé l'Australie vers le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.).

Les scientifiques pensent que l'extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque chose. Plus particulièrement on retrouve ce terme dans plusieurs domaines :) du Permo-Triasique a ouvert la voie à l'émergence des dinosaures. Le cratère Wilkes Land fait plus de deux fois la taille du cratère Chicxulub dans la péninsule du Yucatan, lequel marque l'impact qui a sans doute provoqué la fin des dinosaures il y a 65 millions d'années. Le météore Chicxulub devait mesurer environ 10 kilomètres de large, alors que le météore de Wilkes pourrait avoir atteint plus de 50 kilomètres de large, soit quatre ou cinq fois plus.

Les scientifiques ont utilisé des fluctuations de gravité mesurées par les satellites (Satellite peut faire référence à :) GRACE pour scruter sous la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) de glace de l'Antarctique et ont découvert une bosse de 320 kilomètres de large de matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière...) du manteau, une concentration de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse...), ou "mascon" (de "mass concentration"), qui s'élevait dans la croûte terrestre. Les mascons sont l'équivalent planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire (le Soleil et ses planètes) en tout ou partie. Généralement les astres représentés sont animés...) d'une bosse sur la tête. Ils se forment là où de grands objets heurtent violemment la surface d'une planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que...). Sous l'impact, la couche de manteau plus dense rebondit vers le haut dans la croûte qui la recouvre, laquelle la maintient en place au-dessous du cratère.


Fluctuaton de la gravité sous l'Antarctique
Le cratère de Wilkes Land est cerclé

Lorsque les scientifiques ont fait coïncider leur image de gravité avec les images radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur envoie des ondes...) de la terre en-dessous de la glace, ils ont trouvé le mascon parfaitement centré à l'intérieur d'une arête circulaire d'environ 500 kilomètres de large. Prise seule, la structure d'arête ne prouverait rien. Mais pour Ralph von Frese, professeur de sciences géologiques à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où...) de l'Ohio et dirigeant de l'équipe qui a découvert le cratère, la présence du mascon signifie "impact".

Page générée en 0.475 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique