Découverte surprenante: cette technologie avancée des Néandertaliens interpelle

Publié par Adrien le 03/03/2024 à 06:00
Source: Science Advances
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Les Néandertaliens, bien plus que de simples cousins lointains de l'homme moderne, viennent de révéler une facette inattendue de leur ingéniosité. Une récente étude met en lumière leur capacité à créer des outils en pierre utilisant un adhésif complexe, bouleversant ainsi notre compréhension de leur niveau de cognition et de développement culturel.

Les chercheurs de l'Université de New York, de l'Université de Tübingen et des Musées Nationaux de Berlin ont réexaminé des outils en pierre provenant du site du Moustier, en France, découvert au début du XXe siècle. Ces outils, datant de la période du Paléolithique moyen, montrent des traces d'un mélange de bitume et d'ocre, révélant une technologie de fabrication d'outils jusqu'alors insoupçonnée chez les Néandertaliens.


L'outil en pierre était fixé à un manche à l'aide de bitume liquide mélangé à 55 % d'ocre. Il n'est plus collant et peut être manipulé facilement.
Crédit: Patrick Schmidt

L'ocre, un pigment naturel, et le bitume, un composant de l'asphalte, étaient mélangés en proportions surprenantes, avec plus de 50 % d'ocre. Cette composition spécifique formait une masse malléable, suffisamment adhésive pour maintenir l'outil en place, tout en évitant de coller aux mains. Une solution ingénieuse qui témoigne d'une réelle sophistication dans la conception d'outils.

L'analyse microscopique des traces d'usure sur ces outils a révélé non seulement le poli typique des bords tranchants, utilisés pour travailler d'autres matériaux, mais aussi un poli brillant sur les parties présumées tenues en main, résultat de l'abrasion par l'ocre. Cette découverte suggère une utilisation réfléchie et élaborée de ces outils, impliquant un niveau de pensée complexe et de planification.

Ce que révèle cette étude, c'est la capacité des Néandertaliens à innover et à adapter leur technologie, de manière similaire aux premiers Homo sapiens en Afrique. La nécessité de collecter l'ocre et le bitume depuis des lieux éloignés souligne l'effort considérable, le planning et l'approche ciblée des Néandertaliens dans la fabrication de ces adhésifs.


Micrographies montrant les traces d'usure sur un outil utilisé par les Néandertaliens pendant la période paléolithique moyenne. Les emplacements des micrographies sur l'artefact sont indiqués sur le dessin (en haut à gauche) en rouge.
a) Poli, ou brillance, sur le bord actif du manche de l'outil.
b) Poli sous les taches de colorant dans la zone couverte par l'adhésif.
c) Arête entre les surfaces concaves formée par l'enlèvement de morceaux de pierre qui ont été retirés - plutôt qu'usés naturellement.
d) Arête émoussée ou usée dans la zone saisissable qui était couverte d'un adhésif.
Une comparaison de (c) et (d) indique que la partie usée se trouve dans la zone couverte par la poignée adhésive conçue. Les images sont montrées en microns.
Crédit: Dessin par D. Greinert, Staatliche Museen zu Berlin.

Les outils du Moustier documentent non seulement l'aptitude des Néandertaliens à créer des adhésifs complexes mais aussi leur capacité à penser et à agir avec une sophistication équivalente à celle des premiers humains modernes. Cette étude enrichit profondément notre compréhension de l'évolution culturelle et des capacités cognitives des premiers humains.
Page générée en 1.167 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise