Les dinosaures n'auraient pas été tués par la chute d'un astéroïde
Publié par Adrien le 30/04/2009 à 00:17
Source: flashespace.com
Illustrations: AMNH
L'extinction massive du Crétacé survenue il y a 65 millions d'années, qui a vu la disparition de plus de 65 % des espèces (animales et végétales), dont les dinosaures, ne serait pas due à la chute d'un astéroïde, mais plutôt à un cumul de causes. C'est ce que montre l'étude de deux chercheurs des Universités de Princeton et de Lausanne.

Une théorie presque abandonnée

Jusqu'à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) récemment, on a pensé que le cratère ( Pour le cratère d'origine volcanique, voir Cratère volcanique Pour le cratère d'origine météoritique, voir Cratère d'impact Pour le cratère formé à la suite d'un...) d'impact de Chicxulub découvert en 1978 dans le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) du Yucutan et large de 180 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) était à l'origine de la disparition des dinosaures. Cette théorie est presque abandonnée. Déjà, il ya quelques années, une étude avait montré que ce cataclysme avait eu lieu environ 300 000 ans avant la date caractérisant le début de l'extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque chose. Plus particulièrement on retrouve ce terme dans plusieurs domaines :) de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la...) ayant fait disparaître les dinosaures.

Les travaux des deux chercheurs ont porté sur l'étude des sédiments de cette époque lointaine et montré que la chute de cet astéroïde (Un astéroïde est un objet céleste dont les dimensions varient de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres et qui, à la différence d’une comète, tourne autour du Soleil...) n'a joué aucun rôle dans la disparition des dinosaures. Les sédiments qui séparent le Crétacée du Tertiaire montrent aucun signe de perturbation structurelle. Elle a été lente (La Lente est une rivière de la Toscane.) et normale. Mieux encore, la chute de l'astéroïde de Chicxulub n'a pas eu d'impact catastrophique sur la diversité des espèces comme cela avait été suggéré dans le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent....).

En effet, les scientifiques ont réussi a identifier 52 espèces dans les sédiments précédents cette chute, et les ont vu de nouveau dans les couches sédimentaires formées à la suite de cet impact. Cependant, l'hypothèse de la chute d'un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est...) n'est pas complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la...) écartée. De l'iridium (L'iridium est un élément chimique de symbole Ir et de numéro atomique 77.) à été découvert dans ces sédiments. Ce matériau (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets. C'est donc une matière de base...) d'origine extraterrestre incite les chercheurs à évoquer la possibilité d'un second impact dont le cratère ne serait pas connu, voire d'une pluie (La pluie désigne généralement une précipitation d'eau à l'état liquide tombant de nuages vers le sol. Il s'agit d'un hydrométéore météorologique qui fait partie du cycle de l'eau. La pluie se...) de météorites.

Les Traps du Deccan

Pour expliquer cette disparition, les scientifiques suggèrent que les Traps du Deccan (éruptions volcaniques massives survenues en Inde) seraient seules responsables. Ces éruptions auraient libéré d'énormes quantités de poussière et de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de...) bloquant les rayons du soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de...) et provoquant un important effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système solaire) ou d'autres étoiles...). Une sorte d'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :).

Enfin il existe également une autre hypothèse qui veut que la plupart des 6 extinctions de masse de l'histoire de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des...) coïncide avec le passage du Système Solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre...) dans une région bien particulière de la Voie Lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la galaxie dans...) qu'il traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et l'inclinaison, et transmettre au ballast les charges des véhicules circulant sur les...) par période. Ces extinctions se sont produites quand le Soleil était dans un des bras de la Galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire et contenant parfois un trou noir supermassif en son centre.). Il faut comprendre que notre étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est...) tourne en 250 millions d'années autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit...) du centre de la Galaxie mais en faisant des vagues de sorte que toutes les 30 millions d'années, elle traverse le plan de la Voie-Lactée. Cette région incriminée n'est donc pas traversée à chaque orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) mais à intervalle plus ou moins régulier.
Page générée en 0.279 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique