Les éoliennes sont-elles vraiment responsables de la panne d'électricité au Texas ?

Publié par Adrien le 19/02/2021 à 09:00
Source: ASP
Le Texas serait-il victime d'une panne d'électricité parce que les éoliennes ne supportent pas le gel ? Il y a certaines choses qui ne tiennent pas dans cette affirmation qui a circulé abondamment sur les réseaux sociaux.


Image: Le Texas recouvert de neige, 16 février 2021 / NOAA

L'origine de l'histoire

La vague (Une vague est un mouvement oscillatoire de la surface d'un océan, d'une mer ou d'un lac. Les...) de froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) qui est descendue en fin de semaine dernière sur une bonne partie des États-Unis a donné lieu à la pire tempête (Une tempête est un phénomène météorologique violent à large...) hivernale qu'ait connue le Texas depuis longtemps, et la pire coupure d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la...) depuis au moins une décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix »...). De lundi jusqu'à mardi, un peu plus de quatre millions de personnes se sont retrouvées sans lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) et sans chauffage (Le chauffage est l'action de transmettre de l'énergie thermique à un objet, un...), à des températures sous zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr,...). Au moins deux millions étaient toujours sans courant mercredi soir.

Parallèlement, ont circulé des images d'éoliennes gelées. Il n'en fallait pas plus pour que, de Fox News (NeWS est un système de fenêtrage conçu par James Gosling (qui a contribué...) jusque sur les réseaux sociaux francophones, se multiplient les moqueries contre la fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée...) des énergies vertes.

En images


Cette image d'un hélicoptère (Un hélicoptère est un aéronef à voilure tournante dont le ou les rotors...) occupé à déglacer une éolienne (Une éolienne est un dispositif qui utilise la force motrice du vent. Cette force peut être...), soi-disant au Texas, a par exemple beaucoup circulé ces derniers jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), accompagnée de messages moqueurs. En réalité, l'image a été prise en Suède en 2014. Et l'hélicoptère larguait de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) chaude, et non des produits chimiques de déglaçage.

En chiffres

Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) dépendant des périodes de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...), l'énergie éolienne (L'énergie éolienne est l'énergie du vent et plus spécifiquement, l'énergie tirée du vent au...) fournit de 10 à 20% de l'électricité au Texas, selon le fournisseur d'électricité local, Electric Reliability Council of Texas (ERCOT). Or, au plus fort de la panne lundi, 34 gigawatts de "capacité thermale" étaient manquants alors que l'éolien est censé, selon les prévisions d'ERCOT, en fournir 6 GW pendant les pics hivernaux. D'où provenait le gros de la panne ? Surtout du gaz naturel (Le gaz naturel est un combustible fossile, il s'agit d'un mélange d'hydrocarbures présent...) (qui fournit 47% de l'électricité) en raison des tuyaux gelés, d'au moins une centrale nucléaire (Une centrale nucléaire est un site industriel qui utilise la fission de noyaux atomiques pour...) tombée en panne et des centrales au charbon (qui fournissent 20% de l'électricité).

En fait, le secteur éolien s'en est peut-être même mieux tiré que d'autres. Mardi matin, selon ce survol d'un professeur de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) Princeton, l'éolien produisait 4 GW, soit les deux tiers de sa capacité prévue.

On n'aura de toutes façons pas un portrait complet de ce qui a mal fonctionné avant des semaines ; la rupture de lignes de transmission a aussi pu jouer un rôle.

Mais une chose est certaine, les éoliennes peuvent opérer dans le froid, même si leur efficacité peut souffrir du gel. Outre l'expérience acquise au Québec et dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) scandinaves, il y a des éoliennes sur le continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens...) antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus...). Des systèmes installés sur la nacelle peuvent souffler de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) chaud sur les pales, ou des éléments chauffants peuvent être installés sur les pales elles-mêmes.

Causes plus profondes

Les flèches envoyées aux éoliennes peuvent aussi être le symptôme (Un symptôme représente une des manifestations subjectives d'une maladie ou d'un processus...) d'un problème plus profond. Une déréglementation du secteur de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) au Texas dans les années 2000 est aujourd'hui blâmée pour le mauvais état des infrastructures. Le réseau électrique (Un réseau électrique est un ensemble d'infrastructures permettant d'acheminer...) "boîtait" depuis des années, victime "de sous-investissement et de négligence", selon les termes utilisés lundi par l'analyste de l'énergie Ed Hirs dans le Houston Chronicle, "jusqu'à ce qu'il se brise".

Par ailleurs, le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) d'ERCOT, qui alimente 90% des foyers du Texas, est indépendant de ses voisins, une décision prise à l'origine pour le rendre imperméable aux réglementations du gouvernement fédéral. Résultat, il lui est plus difficile de faire de "l'interconnexion" c'est-à-dire d'obtenir de l'électricité des États voisins ou de leur en fournir, lorsqu'une telle crise surgit - à la différence des réseaux québécois et ontariens, par exemple.

Enfin, les événements météorologiques extrêmes entraînés par le réchauffement climatique (Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire, ou...) viennent compliquer la donne, dans un État dont les élus ont participé au déni des changements climatiques. Ainsi, le pic exceptionnel de demande en électricité de dimanche soir qui a surchargé le réseau, risque de se reproduire plus souvent: les modèles climatiques prévoient en effet des événements "extrêmes" plus fréquents, que ce soient des canicules ou des froids polaires dans des régions où on ne les attendait pas.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.138 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique