L'hippocampe conserve des traces des expériences stressantes et négatives
Publié par Adrien le 22/08/2019 à 08:00
Source: Université McGill

Illustration: Wikimedia Commons
La dépression peut être associée à des comportements comme l'évitement social, c'est-à-dire le refus d'être confronté aux situations d'interactions avec d'autres personnes de peur d'être mal jugé ou encore critiqué. Les médecins et autres intervenants en santé mentale (La santé mentale est un terme relativement récent et polysémique. Habituellement elle est vue comme l'« aptitude du psychisme...) ont documenté chez leurs patients atteints de troubles dépressifs des déficits cognitifs, particulièrement au niveau de la mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.).

Dans l'étude publiée dans la revue Journal for Neuroscience, une équipe de scientifiques de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) McGill dirigée par le Dr Tak Pan Wong, professeur au département de psychiatrie (La psychiatrie est une spécialité médicale traitant de la maladie mentale ou des maladies mentales. L'étymologie du mot psychiatrie provient du...) de l'Université McGill et chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de...) au Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) Douglas, a démontré en utilisant le stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des contraintes environnementales. Dans le langage...) social chez la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de...) que la mémoire neuronale des expériences de stress s'explique par une trace (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la Commission européenne dans le cadre du premier pilier...) biologique dans une région particulière du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de...), l'hippocampe.

Cette trace (TRACE est un télescope spatial de la NASA conçu pour étudier la connexion entre le champ magnétique à petite échelle du Soleil et la géométrie du plasma coronal, à travers des...) biologique au niveau de l'hippocampe pourrait expliquer les difficultés cognitives qui sont fréquemment observées en lien avec la dépression. L'hippocampe jouant un rôle central dans la mémoire et la navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) spatiale enregistrerait les souvenirs liés à des événements négatifs à un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) de neurones qui s'active de façon coordonnée pour coder la mémoire ̶ qu'on appelle 'engramme'. Chez les souris susceptibles, l'expérience répétée d'épisodes de stress social a mené à la suractivation de certains engrammes dans l'hippocampe et à l'apparition de comportements liés à la dépression. L'équipe de scientifiques a par ailleurs cherché à modifier des traces mémorielles pour influencer les comportements d'évitement social. Selon leurs résultats, lorsque les engrammes étaient activés, les souris susceptibles avaient plus de comportements d'évitement et à l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un...), lorsqu'ils étaient désactivés, les comportements d'évitement social diminuaient.

" Même si les réponses aux stress sociaux sont individuellement très variables, l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré...) de ce mécanisme chez la souris ouvre une nouvelle voie de recherche pour le traitement de la dépression chez l'humain  ", explique le Dr Tak Pan Wong.

Cette découverte, reconnue par la prestigieuse Society for Neuroscience pour son aspect innovateur et son potentiel, offre une nouvelle voie pour comprendre les mécanismes cellulaires du déclin cognitif lié à la dépression.

Ces travaux de recherche ont été financés par des subventions par l'Instituts de recherche en santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou...) du Canada (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

L'article " Negative memory engrams in the hippocampus enhance the susceptibility to chronic social defeat stress" a été publié dans la revue Journal for Neuroscience le 12 août 2019.
Page générée en 1.688 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique