L'horloge biologique influence l'efficacité de la réponse immunitaire
Publié par Adrien le 24/09/2019 à 08:00
Source: Université McGill
Une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America révèle que l'horloge biologique influence l'efficacité de la réponse immunitaire. En effet, le fonctionnement des lymphocytes T CD8, cellules qui sont essentielles pour le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) des infections et des cancers, varie grandement en fonction de l'heure (L'heure est une unité de mesure  :) du jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...) ou de la nuit. Cette étude a été réalisée par une équipe de chercheurs dirigée par Nicolas Cermakian, Ph.D., du Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) de Douglas et Nathalie Labrecque, Ph.D., du Centre de recherche de l'Hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être...) Maisonneuve-Rosemont.

On sait que les rythmes circadiens sont générés par des horloges biologiques composées de "gènes de l'horloge", lesquels influencent la plupart de nos organes et cellules, dont les cellules de notre système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du...) qui fonctionnement différemment selon l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure...) du jour ou de la nuit. D'ailleurs, de nombreux aspects de notre physiologie (La physiologie (du grec φύσις, phusis, la nature, et λόγος, logos, l'étude, la science) étudie le rôle, le fonctionnement et l'organisation...) présentent des rythmes circadiens, dont le cycle du sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution...), de l'alimentation, des hormones, de la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud,...) corporelle, etc. Ces rythmes circadiens permettent à l'organisme d'être adapté aux variations cycliques de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le...) telles que les saisons et le cycle du jour et de la nuit.

Lors des travaux antérieurs, l'équipe avait démontré que les cellules T répondent plus ou moins fortement à un corps étranger (Un corps étranger est un objet de taille au moins supérieure au millimètre et qui a pénétré le corps humain. Sa composition est très variable : bois ou métal pour une écharde,...) selon l'heure du jour, mais le rôle de l'horloge biologique dans cette variation demeurait inconnu."En utilisant un modèle de vaccination sur des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de...), on a constaté qu'à la suite de l'administration du vaccin, les cellules T CD8 répondent plus ou moins fortement, en fonction de l'heure de la journée. À l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un...), des souris sans horloge biologique dans leurs cellules T CD8 perdaient ce rythme de réponse au vaccin, et par le fait même réagissaient moins bien à celui-ci au cours de la journée", rapporte Nicolas Cermakian, professeur au Département de psychiatrie (La psychiatrie est une spécialité médicale traitant de la maladie mentale ou des maladies mentales. L'étymologie du mot psychiatrie provient du grec...) à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) McGill.

"Notre étude révèle que les lymphocytes T sont plus aptes à répondre à certaines heures de la journée. L'identification des mécanismes par lesquels l'horloge biologique module la réponse des lymphocytes T permettra de mieux comprendre les processus régissant une réponse optimale des lymphocytes T. Ces connaissances permettront d'améliorer les stratégies vaccinales et d'immunothérapie du cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de...)" affirme Nathalie Labrecque, professeure titulaire au Département de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et cherchant...) et au Département de microbiologie (La microbiologie est la science qui étudie les micro-organismes (ou microorganismes).), infectiologie et immunologie (L'immunologie est la branche de la biologie qui s'occupe de l'étude du système immunitaire. Apparu très tôt dans l'échelle de l'évolution, ce...) de l'Université de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de...).

Ces travaux de recherche ont été financés par des subventions des Instituts de recherche en santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou...) du Canada.

L'article The circadian clock of T CD8 cells modulates their early response to vaccination and the rhythmicity of related signaling pathways a été publié dans la revue Proceedings of the Nationale Academy of Sciences of the United States of America le 16 septembre 2019.
Page générée en 0.318 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique