Il y a 70 ans, le premier vol du turboréacteur
Publié par jyb le 12/04/2009 à 00:00
Il y a deux semaines, nous avions vu que le tout premier avion à réaction, le Coanda 1910, datait de la belle époque. Il s'agissait de la création d'un jeune Roumain vivant près de Paris, Henry Coanda, qui était alors soutenu par certaines célébrités de l'époque dont Gustave Eiffel (Alexandre Gustave Bonnickausen dit Eiffel (15 décembre 1832, Dijon - 27 décembre 1923, Paris), est un ingénieur et un industriel français qui participa...). Ce dimanche, nous allons changer radicalement à la fois d'époque et de contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu traditionnellement de l'analyse...) pour se situer en 1939, à l'intérieur du IIIème Reich, à l'aube de la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde...) guerre mondiale.


Le HeS-3 est l'un des ancêtres des réacteurs modernes

C'est en effet juste avant et pendant la seconde guerre mondiale que la propulsion à réaction (La propulsion à réaction est une technique permettant de faire avancer un véhicule. Elle est basée sur le principe d'action-réaction de Newton. La force propulsive est en fait issue de la conservation de la...) fait des progrès notables. Sous la direction de l'industriel Ernst Heinkel (Heinkel Flugzeugwerke était une entreprise de fabrication d'avions allemande fondée par Ernst Heinkel. Elle a construit de nombreux bombardiers pour la Luftwaffe durant la Seconde Guerre mondiale et a apporté un certain...), le premier turboréacteur (Le turboréacteur est une turbomachine produisant une poussée par réaction.) de l'histoire, le HeS-1, est développé. Contrairement au thermo-réacteur du Coanda 1910, le turbo-réacteur n'est pas entrainé par un moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie...) à piston, il génère lui-même la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles « force...) motrice de la turbine (Une turbine est un dispositif rotatif destiné à utiliser la force d'un fluide (eau, vapeur, air, gaz de combustion), dont le couple est transmis au moyen d'un arbre.). Le prototype fonctionne pour la première fois en 1937 mais doit être amélioré. S'il développe 280 Kg de poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.), il utilise de l'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) comme carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.), ce qui n'est guère sécurisant.

L'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) suivante, un autre prototype, le HeS-3, est mis au point (Graphie). Il développe une poussée nettement supérieure et consomme de l'essence classique. De plus, il est possible de faire varier la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) en cours de fonctionnement, ce qui est plus adapté pour l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) opérationnel d'un engin de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route,...).

Une seconde version de ce moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une...), le HeS-3B, fut montée sous le fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure et...) d'un bombardier en piqué du constructeur, le He 118. L'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le...) disposait ainsi de deux moteurs: le moteur à hélice (Hélice est issu d'un mot grec helix signifiant « spirale ». Un objet en forme d'hélice est dit hélicoïdal.) d'origine, et le moteur à réaction (Un moteur à réaction est un moteur reposant sur la projection d'un gaz ou d'un liquide produisant une poussée. La projection créé une force en réaction décalé de 180°, cette force est nommée poussée.) placé entre les trains d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime ou...). Le pilote avait ainsi la possibilité d'utiliser le moteur standard de l'avion pour les décollages et atterrissages, qui sont les phases les plus critiques d'un vol, et mettait en route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) le réacteur (Un réacteur peut désigner :) pour les essais en cours de vol.


Le Heinkel He 118 qui servira pour les tests du réacteur HeS-3,
sur la photo, il n'a pas encore son réacteur


Schéma du He 118 équipé du réacteur HeS-3,
Bien que non représentées, les hélices sont toujours présentes à l'avant de l'avion

Les essais en vol du He 118 modifié eurent lieu en juillet 1939. Après le décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.), le réacteur fût démarré alors que l'avion volait à l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes...) de 400 m. Grâce à cette motorisation supplémentaire, l'engin accéléra et démontra les capacités du moteur. L'appareil revint à son aérodrome (Un aérodrome est une surface (sur terre ou sur l'eau) destinée à être utilisée (en totalité ou en partie) pour l'arrivée, le départ des...) de départ où il effectua un atterrissage après extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque chose. Plus particulièrement on retrouve ce terme dans plusieurs...) du réacteur.
Page générée en 0.335 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique