LHC: le Grand collisionneur de hadrons, 10 ans déjà
Publié par Adrien le 12/09/2018 à 00:00
Source: Corinne Pralavorio - Copyright CERN
Il y a dix ans, le 10 septembre 2008, deux points jaunes sur un écran signalaient que des protons avaient pour la première fois réalisé un tour dans le Grand collisionneur de hadrons (LHC), marquant la fin de plusieurs années de travaux de conception et de construction.


Image d'un écran de faisceau du LHC prise le 10 septembre 2008, sur laquelle apparaissent deux points représentant la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) de protons le long de la machine (Image: CERN)

À cette occasion, le monde (Le mot monde peut désigner :) s'est mis à l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire » employé...) de la physique des particules (La physique des particules est la branche de la physique qui étudie les constituants élémentaires de la matière et les rayonnements, ainsi que leurs...). À 10 h 28, heure locale, par un beau mercredi de fin d'été, un paquet de protons parcourut un tube souterrain de 27 km de circonférence. On estime à plus d'un milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf...) le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de personnes qui suivirent l'événement dans le monde. Cette journée fut marquée par un nombre record de visites de la page web (Une page Web est une ressource du World Wide Web conçue pour être consultée par des visiteurs à l'aide d'un navigateur Web. Elle a une adresse Web. Techniquement, une page Web est souvent constituée...) du CERN, et l'on compta environ 2 500 passages à la télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un poste...) et 6 000 articles de presse.

La manifestation fut qualifiée de " Journée des premiers faisceaux " par la CERN et de " Journée Big Bang " par la BBC, qui assura la couverture de l'événement depuis une salle du Centre de contrôle (Un centre de contrôle, dans le domaine de l'astronautique, est une salle d'où sont coordonnées les actions qui concourent à l'accomplissement d'une mission spatiale telles qu'un lancement ou une opération...) du CERN sur Radio 4. Même Google (Google, Inc. est une société fondée le 7 septembre 1998 dans la Silicon Valley en Californie par Larry Page et Sergey Brin, auteurs du moteur de recherche Google. Depuis 2001, Eric Schmidt en est...), ce jour-là, avait choisi comme logo l'image d'un collisionneur (Un collisionneur est un type d'accélérateur de particules mettant en jeu des faisceaux dirigés de particules élémentaires.). On ne se souvient guère d'un plus grand déploiement médiatique dans le domaine de la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour...) ces dernières années, et cet événement mit à l'honneur la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...) des particules, le LHC et le CERN dans le monde entier. Mais qu'est-ce qui a en fait suscité un tel engouement  ? Pour le savoir, lisez l'article de couverture du numéro de septembre du CERN Courier : 

Les chefs de projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) du LHC et du LHC à haute luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) reviennent sur cette journée où le LHC mettait en circulation ses premiers faisceaux, et sur la manière dont la machine a évolué depuis. (Vidéo : CERN)

Mais le LHC a plus d'un anniversaire à fêter. Ses premières collisions de protons ont été enregistrées le 20 novembre 2009, à la suite de travaux de réparation et de consolidation consécutifs à une panne électrique survenue dans la machine neuf jours après ses premiers faisceaux. Le 30 novembre 2009, le LHC éclipsa le Tevatron aux États-Unis, pour devenir le plus puissant collisionneur du monde, avec une énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) de 1,18 TeV par faisceau.

Le programme de physique du LHC a été véritablement lancé le 30 mars 2010, marqué par des collisions d'une énergie de 3,5 TeV par faisceau. Pour de nombreux physiciens travaillant auprès des expériences ALICE, ATLAS, CMS et LHCb, ce fut le moment où le LHC vit réellement le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel....). L'été 2020 sera une autre magnifique occasion de faire le point (Graphie) sur ses immenses contributions.

Découvrez à travers cette chronologie les moments marquants de l'histoire du LHC (en anglais).

Le LHC et ses expériences ont encore une longue vie (La vie est le nom donné :) devant eux ; des travaux visant à augmenter la luminosité de la machine sont en cours (projet HL-LHC). Comme l'explique Lucio Rossi dans cet article d'opinion du CERN Courier, l'expérience acquise en ce qui concerne l'organisation (Une organisation est), la construction et l'exploitation du LHC a été cruciale pour cette amélioration et pour des projets de futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) collisionneurs.
Page générée en 0.152 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique