Une lueur d'espoir pour la biodiversité des vertébrés

Publié par Isabelle le 24/11/2020 à 13:00
Source: Université McGill

En dépit des affirmations et des croyances passées, en règle générale, les populations de vertébrés - qu'il s'agisse d'oiseaux, de poissons ou même d'antilopes - ne seraient pas en déclin.

Dans un article publié aujourd'hui dans la revue Nature, une équipe de biologistes dirigée par l'Université McGill (L’Université McGill, située à Montréal au Québec, est une des...) a découvert que le portrait du déclin spectaculaire des populations de vertébrés (Les vertébrés forment un sous-embranchement du règne animal. Ce taxon, qui dans sa...) de toutes sortes dressé jusqu'à présent reposait sur un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) restreint de populations dont l'effectif connaît un déclin extrêmement rapide et qui font figure d'exception. Une fois ces cas particuliers isolés, on obtient un portrait de la biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie...) mondiale très différent et bien plus optimiste.

(Une population se définit comme un groupe d'individus d'une même espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) occupant un territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en...) donné. Toute modification de la taille d'une population donnera donc lieu à la disparition d'espèces.)

Un bilan bien supérieur à la réalité

Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) se résume en termes de mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide...), de modélisation et de méthode de calcul des moyennes.

Jusqu'à présent, les estimations issues de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) historiques de surveillance de la faune démontraient que les populations de vertébrés avaient diminué en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) de plus de 50 % depuis 1970. Néanmoins, selon Brian Leung, écologiste de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) McGill et titulaire de la Chaire UNESCO "Dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il...) pour un avenir durable", chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la...) associé au Smithsonian Tropical Research Institute, et auteur en chef de l'étude, "compte tenu des méthodes mathématiques utilisées pour modéliser les populations de vertébrés, cette estimation pourrait résulter de deux scénarios très différents, soit un déclin systématique (En sciences de la vie et en histoire naturelle, la systématique est la science qui a pour...) et généralisé, soit un petit nombre de déclins vertigineux".

À l'aide d'un jeu de données portant sur plus de 14 000 populations de vertébrés du monde (Le mot monde peut désigner :) entier issus de la base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou...) Planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) vivante, les chercheurs ont observé qu'environ 1 % des populations de vertébrés avaient vu leur effectif s'effondrer à la vitesse (On distingue :) grand V depuis 1970. C'est notamment le cas des reptiles situés dans les zones tropicales d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), d'Amérique centrale (L'Amérique centrale est la partie du continent américain située entre la...) et d'Amérique du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), et des oiseaux vivant dans le bassin Indo‑Pacifique. Après avoir isolé cette catégorie, les chercheurs ont constaté que l'effectif des autres populations de vertébrés pris dans son ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) restait généralement stable.

"De plus, la variation de ces résultats mondiaux est très importante. Quelques populations sont en réelle difficulté et certaines régions, comme le bassin Indo-Pacifique, enregistrent un déclin systématique et généralisé. Le scénario d'un désert (Le mot désert désigne aujourd’hui une zone stérile ou peu propice à la...) mondial de biodiversité n'est cependant étayé par aucune preuve, ajoute l'auteur en chef de l'étude. C'est une bonne chose, car ce serait fort décourageant de constater que tous les efforts de conservation que nous avons investis depuis cinquante ans ont été peu efficaces."

"Nous avons été surpris par la façon dont les données relatives à ces extrêmes avaient influencé les dernières estimations du déclin mondial moyen, ajoute Anna Hargreaves, coauteure et professeure au Département de biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant....) de l'Université McGill. Nos résultats mettent en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) des régions où il est nécessaire d'intervenir sans tarder pour enrayer le déclin généralisé de la biodiversité, mais sont également porteurs d'espoirs quant à l'efficacité des mesures de protection."

Publication:
L'article "Clustered versus catastrophic global vertebrate declines", par Brian Leung et coll., a été publié dans la revue Nature: https://www.nature.com/articles/s41586-020-2920-6
Les travaux ont été financés par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).
doi.org: 10.1038/s41586-020-2920-6
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.248 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique