La migration des oiseaux bouleversée par les changements climatiques ?

Publié par Adrien le 21/01/2020 à 08:00
Source: CNRS INEE
L'Arctique se réchauffe deux fois plus vite que le reste du globe et, dès 2050, l'océan arctique sera totalement libre de glace à la fin de chaque été. Quelle sera l'incidence de cette transformation géographique sur la migration des oiseaux ? Les travaux d'une équipe du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), réalisés en collaboration avec l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au...) du Wisconsin et l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) polaire norvégien, et publiés dans la revue Scientific Reports, indiquent que les voies migratoires pourraient en être renversées.


Deux mergules face au soleil de minuit, Groenland (Le Groenland (prononcez /gʁɔɛn.lɑ̃d/, écrit Groënland dans la graphie française d'avant 1850, Grønland en danois...) Est.
© David Grémillet.

Plus de 300 espèces d'oiseaux migrateurs se reproduisent en Arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire. Elle se situe à l'opposé de l'Antarctique. L'Arctique inclut une partie...) pendant la période estivale avant de migrer vers le Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) pour passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) l'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) dans des conditions moins rudes. L'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les...) contraint fortement les voies migratoires empruntées, et la banquise (La banquise est une étendue de mer gelée. Elle se forme durant l'hiver polaire, lorsque la température de l'eau de mer descend en dessous de -1,9°C. Au cœur de l'hiver,...) qui recouvre le pôle nord (Le pôle Nord géographique terrestre, ou simplement pôle Nord, est le point le plus septentrional de la planète Terre. Il est défini comme le point d’intersection de...) constitue une barrière à la migration: les oiseaux ne franchissent pas cette étendue glacée. Or, cette barrière fond et à partir de 2050, à la fin de chaque été, l'océan arctique (L'océan Arctique, ou océan glacial Arctique, s'étend sur une surface de 14 090 000 km², ce qui en fait le plus petit océan. Il recouvre...) sera libre de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.).

Les chercheurs se sont interrogés sur la capacité des oiseaux migrateurs à traverser un océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence...) arctique dépourvu de banquise, ainsi que sur la possibilité pour certaines espèces de demeurer toute l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) à haute latitude (La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre (ou sur une autre planète), au nord ou au sud de l'équateur.), suite au réchauffement de l'Arctique.

Sur la base de leurs morphologies et de leurs performances physiologiques, ils ont identifié 29 espèces migratrices susceptibles de réaliser un vol trans-Arctique et 24 capables d'endurer la nuit polaire. Parmi elles, on retrouve le plus petit (150g), et le plus abondant (60 millions d'individus) des oiseaux marins de l'Atlantique Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), le mergule nain (Alle alle). Cet oiseau (Un oiseau (ou classe des Aves) est un animal tétrapode appartenant à l'embranchement des vertébrés. S'il existe près de 10 000 espèces d'oiseaux, très différentes tant par...) niche généralement au Groenland mais aussi au Svalbard (Le Svalbard est un archipel de la Norvège situé à la limite de l'océan Arctique et de l'océan Atlantique, entre le Groenland à l'ouest, l'archipel François-Joseph à l'est et l'Europe continentale au sud. Il...) et en Russie, et passe actuellement l'hiver plus au Sud, dans l'océan Atlantique (L'océan Atlantique est l'un des cinq océans de la Terre. Sa superficie de 106 000 000 km² en fait le deuxième par la taille derrière...), notamment au large de Terre-Neuve (Terre-Neuve (en anglais: Newfoundland, en micmac: Ktaqamk) est une grande île au large de la côte atlantique de l'Amérique du Nord. Elle fait partie de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador ; la...). Au regard de son importance écologique majeure en Arctique, les chercheurs ont décidé d'effectuer une analyse approfondie des migrations présentes et futures des mergules nains dans le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu traditionnellement de...) des changements climatiques.


Mergule nain face à l'océan Arctique.
© David Grémillet.

Ceci a permis de cartographier les habitats marins et terrestres favorables aux mergules nains, dans le présent et en 2050. Ces habitats propices à la migration et à la reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et...) seront maintenus en Atlantique Nord dans les décennies à venir, mais les analyses en ont identifiés tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent...) du bassin arctique, et ce, jusque dans le Pacifique. Des zones d'hivernage propices attendent donc les mergules de l'autre côté de l'océan arctique, qui leur suffira de traverser une fois celui-ci libéré de ses glaces.

Cependant, cela semble un bien long voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au cours du...) pour des petits oiseaux venus de l'Atlantique Nord (plus de 5000 km). Les chercheurs ont donc utilisé des modèles bioénergétiques afin d'estimer les dépenses énergétiques des mergules du futur en fonction de leurs stratégies migratoires. De manière étonnante, les simulations suggèrent que les mergules qui migreront de l'Atlantique vers le Pacifique dépenserons beaucoup moins d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) que s'ils conservaient leurs voies migratoires actuelles dans l'Atlantique ou que s'ils restaient tout l'hiver en Atlantique Nord, par exemple en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) des Barents. Ceci est potentiellement dû à des conditions hivernales relativement clémentes dans le nord du Pacifique.

Cette étude pionnière suggère un chamboulement majeur des voies migratoires des oiseaux en Arctique suite au réchauffement de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa...), mais aussi à l'échelle mondiale. Elle espère motiver d'autres équipes à effectuer des études similaires en proposant un cadre méthodologique transposable à toutes les zones de la planète.

Référence:
Clairbaux M, Fort J, Mathewson P, Porter W, Strøm H, Grémillet D. Climate change could overturn bird migration: Transarctic flights and high-latitude residency in a sea ice free Arctic. Sci Rep. 2019;9(17767):1-13.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.660 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique