Le niveau des océans de la planète continuera à monter jusqu'en 2300
Publié par Isabelle le 26/03/2018 à 12:00
Source: © Union européenne, [2018] / CORDIS

©Techno-Science.net
Même dans les meilleurs cas de figure des émissions, le niveau des océans pourrait continuer à s'élever jusqu'en 2300

D'après les scientifiques, le niveau des océans de la planète continuera vraisemblablement à monter même si les objectifs de l'accord de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine...) sont atteints. Et d'avertir que la prise de demi-mesures et les retards auront des conséquences dramatiques.

Cela fait longtemps que les scientifiques ont tiré la sonnette (Une sonnette est de façon générale, un petit timbre, ou clochette, manipulée à la main, ou au bout d'une ficelle, pour donner un avertissement.) d'alarme au sujet de l'élévation du niveau marin, conséquence majeure du changement climatique anthropique. D'ailleurs, ses effets sont déjà visibles à l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il...) actuelle. L'augmentation des températures sous l'effet de nos émissions de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système...) (GES) augmente le volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) des océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé en 2004...) et accélère la fonte des glaciers de montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la surface d'astres de type tellurique (planète tellurique, satellites comme la Lune), et faisant...), des calottes glaciaires et des inlandsis (Un inlandsis est une nappe de glace, un glacier continental très étendu, connu aussi sous le nom plus commun de calotte polaire.). Plus effrayant encore, l'impact de nos émissions actuelles ne se fera pleinement ressentir que dans les siècles, voire les millénaires à venir.

Si de nombreuses études prévoient l'élévation du niveau de la mer (Le niveau de la mer est la hauteur moyenne de la surface de la mer, par rapport à un niveau de référence adéquat.) au cours des siècles à venir et au-delà, aucune d'entre elles ne s'est intéressée aux effets des objectifs de l'accord de Paris de 2015 sur la montée des eaux, si ces derniers étaient atteints. Une équipe internationale de chercheurs, dont l'un des membres a bénéficié d'un financement de l'UE dans le cadre des projets CD-LINKS et CRESCENDO, a décidé de combler cette lacune dans les connaissances scientifiques. Leurs découvertes, publiées dans "Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) PMC", montrent l'incidence des contraintes prévues par l'accord de Paris sur l'élévation du niveau des mers jusqu'à l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique, philosophie, littérature, et bien d'autres domaines :) 2300.

L'accord de Paris appelle les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) à plafonner leurs émissions de GES dans les plus brefs délais, afin de limiter l'augmentation de la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud,...) globale bien en deçà de 2 °C, ou mieux encore, à 1,5 °C au-dessus des niveaux préindustriels. Après avoir atteint le plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) prévu, les émissions doivent être réduites de manière telle que les GES anthropiques soient compensés par la séquestration naturelle des arbres, du sol et des océans. L'objectif est de parvenir à cet équilibre, appelé "émissions nettes nulles" de GES, entre 2050 et 2100.

L'équipe du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) a étudié divers cas de figure. Elle a comparé les effets des émissions nettes nulles de GES aux émissions nettes nulles de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) (à l'exception d'autres GES comme le méthane (Le méthane est un hydrocarbure de formule brute CH4. C'est le plus simple composé de la famille des alcanes. C'est un gaz que l'on trouve...) ou l'oxyde (Un oxyde est un composé de l'oxygène avec un élément moins électronégatif, c'est-à-dire tous sauf le fluor. Oxyde désigne également l'ion oxyde O2-.) d'azote) sur l'élévation future du niveau des océans. L'estimation de la montée du niveau des mers est fondée sur des taux de réduction des émissions de 0,3, 0,5 et 0,7 gigatonne de carbone par an après avoir atteint le plafond d'émission.

Quelle sera l'ampleur de l'élévation du niveau des mers?

D'après les scientifiques, selon la rapidité avec laquelle nous allons commencer à réduire les émissions au cours du 21ème siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et...), la hausse du niveau marin devrait s'établir entre 0,7 et 1,2 m d'ici à 2300, pour autant que nous maintenions des émissions nettes nulles de GES jusque-là et malgré la baisse des températures de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...). Plus désastreux encore, si seules les émissions de CO2 sont neutralisées au cours de cette période, l'élévation du niveau de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) sera comprise entre 1,1 et 1,6 m.

Il y a urgence, car chaque retard de cinq ans avant d'atteindre le plafond d'émission entraînera une hausse supplémentaire de 20 cm du niveau des océans d'ici à 2300.

Il ressort également d'autres estimations que si l'on tient compte uniquement des émissions de CO2, la stabilisation de la température mondiale en dessous de 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels ne suffira pas à contenir l'élévation du niveau de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) en dessous de 1,5 m. En fait, une fois que les températures dépasseront 1,5 °C, aucun cas de figure impliquant des émissions nettes nulles de CO2 n'indique une élévation du niveau de la mer inférieure à 1,2 m d'ici à 2300. De façon plus optimiste, après avoir atteint des émissions nettes nulles de GES, pour chaque décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix » et annus « année.) où les températures dépassent 1,5 °C, le niveau moyen de la mer ne s'élèvera que de 4 cm.

Il est dès lors évident qu'un plafonnement précoce des émissions, accompagné de réductions drastiques des émissions, est la condition sine qua non pour contenir le plus possible l'élévation du niveau des océans. Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) retard dans la prise de mesures mettra en péril l'héritage des générations futures.

Les projets CD-LINKS (Linking Climate and Development (Development est une revue scientifique bimensuelle à comité de lecture couvrant tous les champs de la génétique évolutive du développement allant de la biologie cellulaire, des cellules souches, la...) Policies – Leveraging International Networks and Knowledge Sharing) et CRESCENDO (Coordinated Research in Earth Systems and Climate: Experiments, kNowledge, Dissemination and Outreach) tireront profit de leurs réalisations pour contribuer davantage à l'élaboration de politiques éclairées en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La...) d'atténuation (Perte d'intensité et amplitude d'un signal...) du changement climatique.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) du projet CD-LINKS
site web du projet CRESCENDO
Page générée en 0.431 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique