Un nouveau médicament contre la malaria et la toxoplasmose
Publié par Adrien le 25/02/2017 à 00:00
Source: CNRS-INSB
P. falciparum, l'agent du paludisme, et Toxoplasma sont des parasites intracellulaires obligatoires, qui représentent une menace majeure pour la santé mondiale. Ils infectent des centaines de millions de personnes par an, ce qui conduit à une mortalité élevée, surtout celle des enfants. Une équipe internationale coordonnée par Mohamed-Ali Hakimi à l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for...) pour l'avancée des biosciences, et incluant des chercheurs de l'EMBL-Grenoble et de la société ANACOR pharmaceutical, a découvert une nouvelle molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de matière possédant...), AN3661, qui stoppe la prolifération des parasites. La molécule permet une guérison (La guérison est un processus biologique par lequel les cellules du corps se régénèrent pour réduire l'espace d'une région endommagée par la nécrose. La...) complète de souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie...) infectées par Toxoplasma. Cette étude a été publiée le 1er février 2017 dans la revue EMBO Molecular Medicine.


Figure: La molécule AN3661 en ciblant l'enzyme CPSF3 de Toxoplasma permet de contôler la croissance des parasites chez la souris et dans des cellules humaines.
© Hakimi Mohamed-ali

Le paludisme (Le paludisme (du latin paludis, « marais »), aussi appelé malaria (de l'italien mal'aria, « mauvais air »), est une maladie infectieuse due...) est une cause de mortalité importante dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le...) du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). Aujourd'hui, l'un des médicaments les plus efficaces pour combattre le paludisme est l'artémisinine (L'artémisinine (qing hao su (青蒿素) en chinois) est la substance active médicamenteuse isolée de la plante armoise annuelle Artemisia annua (qing hao (青蒿) en chinois).), molécule issue d'une plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Elles forment l'une des subdivisions (ou règne) des Eucaryotes....) trouvée en Chine. Sa découverte, par la professeure Youyou Tu, a été récompensée par le prix Nobel de physiologie-médecine 2015.

Une préoccupation majeure est celle de l'augmentation alarmante de la résistance aux médicaments, qui compromet à moyen terme l'efficacité des traitements actuels. Toxoplasma menace le foetus lors d'une primo-infection de la mère ou encore les patients immunodéprimés. Une faible efficacité des médicaments existants et des effets secondaires compliquent le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de ces infections. Cette situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche...) souligne le besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) urgent de nouvelles classes de candidat-médicaments et la découverte de nouvelles cibles pour lutter contre ces parasitoses humaines.

Les chercheurs ont testé la molécule benzoxaborole AN3661 développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites normales à la courbe.) par la société ANACOR pharmaceutical (https://www.anacor.com/) sur la croissance des parasites. Les résultats montrent qu'elle bloque la prolifération intracellulaire de Toxoplasma avec la même efficacité que les médicaments actuels utilisés en clinique comme la sulfadiazine et la pyriméthamine. Ils apportent la preuve que des souris traitées par voie orale avec AN3661 survivent à une toxoplasmose (La toxoplasmose est une infection parasitaire dont l'agent est le protozoaire Toxoplasma gondii. Le parasite infecte le plus souvent des animaux à sang chaud, y compris l’être humain, mais son hôte définitif...) aiguë. Enfin, ils identifient par génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les...) la cible moléculaire de AN3661, la protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques. En...) CPSF3, une enzyme impliquée dans la régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) des ARN messagers.

Les chercheurs estiment que cette enzyme est donc un candidat sérieux pour le développement d'un médicament (Un médicament est une substance ou une composition présentée comme possédant des propriétés curatives, préventives ou administrée en vue d'établir un diagnostic. Un...) contre la toxoplasmose ou le paludisme. La molécule AN3661 est un bon candidat-médicament contre ces parasitoses auxquelles l'Humanité paie un lourd tribut.
Page générée en 0.302 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique