Des pesticides trouvés dans plus de 80 % des sols européens testés
Publié par Isabelle le 04/02/2019 à 14:00
Source: © Union européenne, [2019]/CORDIS

©Techno-Sciencenet
Les chercheurs de l'UE ont détecté de multiples résidus de pesticides dans les sols agricoles européens, ce qui souligne la nécessité d'une meilleure surveillance.

L'industrialisation de l'agriculture a radicalement transformé la manière dont la plupart de nos aliments sont produits. En rendant possible une production à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une échelle escamotable de grande hauteur. Le terme...), elle a permis d'augmenter la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une...) de denrées alimentaires disponibles à des prix plus bas dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier. Cependant, nous voyons de plus en plus le côté négatif de ce système de production alimentaire à forte intensité chimique. Aujourd'hui, 2 000 pesticides contenant 500 substances chimiques différentes sont utilisés en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...). Toutefois, les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) sur la façon dont ces substances affectent la qualité des sols sont incomplètes et fragmentées, et ne reflètent pas clairement leur impact global sur les sols et la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) humaine.

Les premières recherches menées dans le cadre de deux projets financés par l'UE iSQAPER et RECARE font la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière...) sur l'état des sols européens. Les résultats sont loin d'être rassurants. Selon un article publié dans la revue "Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de connaissances,...) of the Total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des...) Environment" des résidus de pesticides ont été trouvés dans la grande majorité des sols agricoles testés dans 11 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...) européens.

Les chercheurs ont analysé 76 résidus de pesticides différents provenant de 317 échantillons de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...) arable. Fait alarmant, 43 des 76 résidus de pesticides testés ont été détectés dans les sols. "Si l'on considère que nous avons testé moins de 20 % des substances actives actuellement approuvées sur les marchés de l'UE, la présence de résidus de pesticides dans les sols est en fait susceptible d'être plus élevée", indiquent les auteurs.

Des résidus de pesticides ont été trouvés dans 83 % des sols agricoles analysés sous forme de 166 combinaisons différentes de pesticides. Les mélanges les plus couramment détectés aux concentrations les plus élevées étaient le glyphosate (Le glyphosate (N-(phosphonométhyl)glycine, C3H8NO5P) est un désherbant total, c’est-à-dire un herbicide non sélectif, autrefois produit sous brevet,...), un désherbant controversé et son métabolite, l'acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions avec un autre type de composé chimique complémentaire, les bases.) aminométhylphosphonique, suivi du dichlorodiphényltrichloroéthane, un pesticide (Un produit phytosanitaire est une substance émise dans une culture pour lutter contre des organismes nuisibles. C'est un terme générique qui rassemble les insecticides, les fongicides, les herbicides, les parasiticides....) couramment utilisé (interdit dans l'UE depuis 1986) et le boscalide, l'époxiconazole et le tébuconazol, des fongicides à large spectre.

Les échantillons sélectionnés provenaient de sols utilisés pour la production de céréales, de cultures permanentes, de plantes racines, de cultures industrielles non permanentes, de légumes, de légumineuses sèches, de fleurs et de plantes fourragères. Les sols des cultures racines ont révélé une teneur en résidus de pesticides beaucoup plus élevée que ceux des autres cultures. En fait, tous les sols de culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) racinaire testés contenaient des résidus de pesticides, 85 % d'entre eux contenant des résidus multiples.

Il est nécessaire d'améliorer les programmes de suivi

La teneur en résidus de pesticides a parfois dépassé les concentrations environnementales prévues pour les sols mais est néanmoins restée inférieure aux valeurs seuils fixées par l'Autorité européenne de sécurité des aliments pour la pédofaune. Mais il y a tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) de même lieu de s'inquiéter car les méthodes utilisées pour déterminer les valeurs seuils sont inadéquates. "Pour faire homologuer un pesticide sur le marché seuls cinq animaux de sous-sol et deux groupes de bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des bactéries possèdent une...) sont testés. Mais dans le sol nous avons plus d'un million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un...) d'espèces" explique la professeure Violette Geissen coordinatrice de projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Wageningen aux Pays-Bas dans une vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type...) publiée sur le site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le...) d'iSQAPER. "Les autres espèces ne sont pas toutes contrôlées en ce qui concerne les effets des pesticides. Ce qui est véritablement testé n'en représente même pas 1 %. De plus les mélanges de pesticides dans les sols ne sont pas testés. Différents pesticides peuvent interagir dans les sols ; ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) ils peuvent avoir des effets synergiques sur les autres. Personne ne sait vraiment."

L'étude souligne la nécessité de programmes de surveillance des résidus de pesticides et des effets combinés des mélanges de résidus dans les sols. Alors que RECARE (Preventing and Remediating degradation of soils in Europe through Land Care) a maintenant pris fin, iSQAPER (Interactive Soil Quality Assessment in Europe and China for Agricultural Productivity and Environmental Resilience) poursuit ses efforts pour promouvoir des sols sains comme base d'une production alimentaire durable.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
site web du projet iSQAPER
site web du projet RECARE
Page générée en 1.380 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique