Un petit ancêtre du tyrannosaure déjà terrifiant
Publié par Michel le 18/09/2009 à 00:00
Source: Science, AAAS & EurekAlert
Illustrations: Photos: Paul Sereno; Mike Hettwer; Dessin: Todd Marshall
Lorsque l'on pense au Tyrannosaurus rex, on imagine l'aspect unique de son espèce: un très gros crâne, et de minuscules avant-bras fixés sur un corps immense. Des chercheurs ont cependant mis au jour en Chine un tyrannosauridé qui ne dépassait pas 3 mètres de haut avec la même apparence et qui existait 125 millions d'années avant sa lointaine descendance géante (Une étoile géante est une étoile de classe de luminosité II ou III. Dans le diagramme de Hertzsprung-Russell, les géantes forment deux branches au-dessus de la séquence principale. Elles se situent...). Cette découverte signifie que les caractéristiques physiques du T. rex ne sont pas apparues avec le développement de la taille du prédateur (Un prédateur est un organisme vivant qui met à mort des proies pour s'en nourrir ou pour alimenter sa progéniture. La prédation est très...) mais étaient déjà présentes chez les dinosaures de toutes dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de révolution.) pour leur permettre de se nourrir au cours de leur règne au Crétacé.


Anatomies comparées de T.Rex et de Raptorex

Paul Serono, de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où les...) de Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200 kilomètres au nord-est de Los Angeles. C'est la plus...), et ses collègues ont étudié un nouveau fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement « qui est fouillé ») est le reste (coquille, os, dent, graine,...) de petite taille d'un animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de...) connu sous le nom de Raptorex kriegsteini et déterminé qu'il s'agissait d'un jeune adulte âgé de cinq ou six ans à sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez les...). Les chercheurs ont soigneusement examiné le crâne (Le crâne est une structure osseuse ou cartilagineuse de la tête, caractéristique des crâniates (dont font partie les vertébrés). Le...), les dents, le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre...), l'épine dorsale, les épaules, les avant-bras (L'avant-bras est, chez l'homme, la partie du membre supérieur comprise entre le coude et le poignet.), le pelvis et les pattes arrières de ce fossile et les ont comparés aux versions plus grandes apparues ensuite au cours de l'évolution des tyrannosauridés. Ils en concluent que les traits spécifiques de son mode d'alimentation, le "type squelettique du prédateur", présentés par R. kriegsteini ont simplement pris de plus grandes proportions sans subir beaucoup de modifications chez ses descendants dont certains ont pourtant eu une taille 90 fois supérieure.

Sereno et ses collègues ont aussi utilisé ce nouveau fossile pour proposer la description de trois nouvelles étapes morphologiques dans l'histoire évolutive des dinosaures tyrannosauridés.


Dessin d'artiste de T.Rex et de Raptorex
Page générée en 0.506 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique