La plus grande centrale photovoltaïque flottante mondiale

Publié par Adrien le 25/11/2013 à 00:00
Source: BE Japon numéro 670 (22/11/2013) - Ambassade de France au Japon / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /74417.htm
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Quelques 4 500 panneaux solaires flottent dans le réservoir du parc industriel d'Okegawa Tobu (Préfecture de Saitama, Japon), recouvrant environ 12 400m² des 30.000m² du réservoir. Mise en fonctionnement en Juin 2013, la centrale d'une puissance de 1,2 MWc, a une capacité de production d'électricité prévue d'environ 1,25 million de kWh par an, ce qui correspond à la consommation électrique d'environ 400 familles. De plus, à la demande de la ville, des batteries ont été mises en place pour pouvoir fournir de l'énergie en cas d'urgence.

Installer des panneaux solaires sur des lacs ou des réservoirs possède de nombreux avantages: pour les propriétaires, ils représentent une nouvelle source de revenus ; pour les exploitants, ils permettent de diminuer les coûts grâce à un loyer bon marché et à une maintenance réduite par rapport aux centrales terrestres. De plus, bien que les panneaux utilisés (composés de silicium cristallin) voient leur capacité de production affectée par l'augmentation de la chaleur, le fait de flotter sur l'eau permet d'éviter cette augmentation et de plus facilement stabiliser la quantité d'énergie produite par rapport à une installation terrestre, grâce au refroidissement apporté par l'eau.


La centrale solaire flottante d'Okegawa Tobu.
Image West Holdings Corp.

Les panneaux flottent sur l'eau grâce à des flotteurs en plastiques, assimilables à des radeaux. Pour stabiliser les panneaux, les radeaux sont connectés entre eux à raison de vingt panneaux par rangée. Ces ensembles sont ancrés à chaque coin pour empêcher tout mouvement dû au vent ou à des fluctuations du niveau d'eau. L'entreprise française Ciel et Terre International a participé à la conception des panneaux flottants. En effet, la technologie de flottaison des panneaux est plus avancée en Europe qu'aux Etats-Unis ou au Japon.

Etant donné le coût élevé de l'installation, le problème actuel est de savoir comment absorber cette augmentation et sécuriser la rentabilité en même temps. La West Holdings Group, constructeur et exploitant de la centrale, affirme que les coûts seront réduits pour les prochaines centrales car celle-ci était la première de grande envergure. De plus, les systèmes de flottaisons devraient également voir leur coût diminuer avec leur utilisation plus répandue. Le temps d'installation, plus long que pour une centrale terrestre, devrait aussi baisser progressivement. Le dernier point incertain reste la maintenance. Selon le groupe, après un an d'observation les coûts et procédures pourront être définis. West Holdings a également prévu de surveiller l'impact de l'installation sur la faune et la flore du réservoir.

Le réservoir, appartenant à la ville d'Okegawa et initialement construit pour éviter les inondations des rivières locales, coûtait beaucoup à la ville en maintenance et n'était que très peu utilisé. De nombreux réservoirs de ce genre existent dans la région de Saitama. La ville devrait désormais gagner environ 1,859 millions de yens (13 977 euros) par an pour les vingt prochaines années.

Voir pour plus d'information (en anglais) voir http://techon.nikkeibp.co.jp/english/NE ... 17/316700/
Page générée en 0.149 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise