La plus grande centrale thermosolaire d'Europe pour l'Espagne
Publié par Adrien le 19/10/2006 à 00:00
Source: Cette information est un extrait du BE Espagne numéro 56 du 10/10/2006 rédigé par l'Ambassade de France en Espagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
La plus importante centrale thermosolaire d'Europe, et la seconde au monde, sera opérationnelle en 2008 dans la région de Grenade. Elle sera capable de générer une puissance de 50 mégawatts et approvisionnera en électricité 45.000 foyers.

Les installations (Andasol I) qui se situeront à Aldeire constituent la première phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...). Il sera complété dans quelques années par la construction d'une seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde...) centrale de 50 mégawatts. Une troisième structure présentant les mêmes caractéristiques est également en prévision. Ce projet, dirigé par l'entreprise espagnole Cobra (Le nom Cobra (/kɔbʁa/) désigne plusieurs espèces de serpent venimeux, notamment du genre Naja ou encore plus communément, une espèce des...), filiale du groupe ACS, et la compagnie allemande Solar Millennium, suppose un investissement de 260 millions d'euros. La Commission Européenne financera 5 millions d'euros.

La construction de la première centrale, prévue sur deux années mobilisera 500 personnes. 40 emplois hautement qualifiés seront ensuite créés pour assurer le fonctionnement et la maintenance des installations. La centrale s'élèvera sur une superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même...) de 195 hectares. Elle comptera 625 collecteurs solaires qui occuperont 510.120 mètres carrés de terrain. La technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) utilisée sera celle des collecteurs cylindriques paraboliques du groupe Solar Millenium.

Ces collecteurs sont des systèmes de concentration de radiation (Le rayonnement est un transfert d'énergie sous forme d'ondes ou de particules, qui peut se produire par rayonnement électromagnétique (par exemple : infrarouge) ou par une désintégration (par...) solaire dotés d'un mécanisme de suivi du soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine...), permettant de capter à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) moment les rayons lumineux. Ces récepteurs concentrent les radiations sur des tubes absorbants à l'intérieur desquels circule un fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette appellation les gaz qui sont l'exemple des fluides...) caloporteur, en général une huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à l'état liquide à température ambiante et qui ne se mélangent pas à l'eau, mais, est cependant plus légère que l'eau.) synthétique, qui s'échauffe jusqu'à 400 degrés. La vapeur () alors produite actionne les turbines qui produisent de l'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les phénomènes...).

Avec la production annuelle de 181,1 millions de kilowatts-heure, Andasol I prétend contribuer au respect du protocole de Kyoto. La centrale évitera ainsi l'émission dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) de 152.000 tonnes de dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone (appelé parfois, de façon impropre « gaz carbonique ») est un composé chimique composé d'un atome de carbone et de deux atomes d'oxygène et dont la formule brute est : CO2.) par an en alimentant le réseau électrique (Un réseau électrique est un ensemble d'infrastructures permettant d'acheminer l'énergie électrique des centres de production vers les consommateurs d'électricité.), sans fluctuations ni interruptions.

Page générée en 0.179 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique