Le pouce et l'outil: Neandertal face à sapiens

Publié par Adrien le 06/01/2021 à 09:00
Source: CNRS INEE
Une étude franco-anglaise publiée dans Scientifics Reports montre des différences de formes et d'orientations dans les os du pouce entre les Néandertaliens et les humains modernes. Contrairement aux humains modernes qui semblent avoir favorisé des saisies de précisions, les Néandertaliens ont probablement utilisé des saisies puissantes pour tenir des outils emmanchés. Cette étude ouvre de nouvelles perspectives sur les interprétations des outils des néandertaliens.

Plusieurs laboratoires français ont pris part à ces travaux, dont celui d' Histoire naturelle (La démarche d'observation et de description systématique de la nature commence dès...) de l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...) préhistorique (HNHP - MNHN / CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...) / Université de Perpignan (L’université de Perpignan dite Via Domitia, est un établissement d'enseignement...) via Domitia), le laboratoire Mécanismes Adaptatifs et Evolution (MECADEV - CNRS / MNHN) et l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) de Systématique (En sciences de la vie et en histoire naturelle, la systématique est la science qui a pour...), Evolution, Biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie...) (ISYEB - Muséum (Salle d'exposition du Muséum Provincial (1908) à Toronto (Ontario, Canada) ...) national d'Histoire naturelle / CNRS / Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du...) Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) / EPHE / Université des Antilles).


Reconstitution de la saisie de force utilisée par les Néandertaliens pour un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son...) emmanché où ce dernier est tenu comme un marteau (marteau peut faire référence à :) actuel, entre les doigts et la paume (La paume de la main désigne l'intérieur de la main, c'est-à-dire la partie qui n'est...) avec le pouce dirigeant la force. En transparence (Un matériau ou un objet est qualifié de transparent lorsqu'il se laisse traverser par la...), les deux os composant le pouce, le trapèze (en violet) et le premier métacarpe (Le métacarpe est l'ensemble des os formant le squelette de la paume de la main. Le...) (en bleu).
© Ameline Bardo

Une étude parue dans Scientific Reports, menée par le Dr Ameline Bardo et impliquant notamment les laboratoires Histoire naturelle de l'Homme préhistorique (HNHP - MNHN / CNRS / Université de Perpignan via Domitia), Mécanismes Adaptatifs et Evolution (MECADEV - CNRS / MNHN) et l'Institut de Systématique, Evolution, Biodiversité (ISYEB - Muséum national d'Histoire naturelle / CNRS / Sorbonne Université / EPHE / Université des Antilles) nous renseigne sur la manière dont les Néandertaliens saisissaient les outils en comparaison avec les humains modernes. Si des similarités dans le type de saisie ont été trouvées, des particularités propres aux Néandertaliens ont aussi été mises en évidence.

Dans cette étude, les chercheurs ont scanné et mesuré les articulations entre les os du pouce (complexe trapézio-métacarpien) grâce à une méthodologie 3D. Cette étude comparative a été réalisée sur 5 Néandertaliens, 5 humains fossiles anatomiquement modernes ainsi que 40 humains adultes modernes.

Les auteurs ont trouvé une variation dans la forme et l'orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil...) relative de l'articulation de la base du pouce suggérant des mouvements du pouce différents chez les Néandertaliens par rapport aux humains modernes. Cette articulation du pouce chez les Néandertaliens est plus plate avec une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) de contact plus petite, cohérente avec un pouce étendu, positionné le long du côté de la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à...). Cette posture (En posturologie, la posture est l'élaboration et le maintien actif de la configuration des...) du pouce suggère l'utilisation régulière de saisies de force, comme celles que nous utilisons aujourd'hui pour tenir des outils munis de manches. Dans ce type de saisie, les objets sont tenus comme un marteau, entre les doigts et la paume, le pouce dirigeant la force. En comparaison, les surfaces articulaires des pouces des humains modernes sont généralement plus grandes et plus incurvées, constituant un avantage pour la prise d'objets entre les coussinets du doigt et du pouce. Ce type de saisie est appelé saisie de précision.

Les auteurs concluent que, si la morphologie des Néandertaliens étudiés est mieux adaptée aux saisies de force, ils auraient été néanmoins capables d'effectuer des saisies de précision. Ce geste était possible mais la réalisation sans doute plus difficile que chez les humains modernes.

Références:
Bardo A, Moncel MH, Dunmore CJ, Kivell TL, Pouydebat E, Cornette R. The implications of thumb movements for Neanderthal and modern human manipulation. Sci Rep. 2020 Nov 26;10(1):19323.
doi: 10.1038/s41598-020-75694-2.
PMID: 33244047; PMCID: PMC7692544.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.790 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique