Un premier démonstrateur de power-to-gas opérationnel
Publié par Redbran le 07/01/2019 à 14:00
Source: CEA-LITEN
​Le tout premier démonstrateur de power-to-gas issu d'une technologie CEA a été mis en service il y a quelques mois. Très encourageants, les premiers résultats sont de bon augure pour cette technologie, pressentie pour favoriser l'intégration des énergies renouvelables.


Depuis septembre 2018, le tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) premier démonstrateur de production de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à occuper tout le...) de synthèse est opérationnel chez Tauron, énergéticien polonais*. Cette mise en route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) devance de quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) celle de Jupiter 1000, autre projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) de démonstrateur de power-to-gas d'envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) à Fos-sur-Mer. Ces deux projets reposent sur une même technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) de réacteur (Un réacteur peut désigner :) compact à plaque millistructurée développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites normales à la courbe.) par le Liten, institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est...) de CEA Tech.

Le power-to-gas est une solution envisagée pour favoriser l'intégration des énergies renouvelables intermittentes sur les réseaux, car elle permet de stocker sous forme de gaz l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) produite en excès. Le surplus d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité...) est utilisé pour fabriquer de l'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) par électrolyse (Dans l'industrie chimique, l'électrolyse est une méthode de séparation d'éléments ou de composés chimiques liés utilisant l'électricité.) de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), que l'on fait ensuite réagir avec du CO2 dans un réacteur de méthanation pour donner du méthane (Le méthane est un hydrocarbure de formule brute CH4. C'est le plus simple composé de la famille des alcanes. C'est un gaz que l'on trouve à l'état...) de synthèse. Ce dernier est alors soit réinjecté sur le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) (Jupiter 1000), soit utilisé pour alimenter un véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) à gaz comme c'est le cas chez Tauron.

Conçus à l'aide de modèles développés et validés expérimentalement au Liten, les réacteurs de méthanation ont ensuite été fabriqués par Atmostat selon un procédé de compaction isostatique à chaud mis au point (Graphie) dans le cadre du laboratoire LACRE, Laboratoire Commun entre ATMOSTAT et le CEA soutenu par l'ANR. Le produit CO2-SNG-R installé à Katowice et spécialement développé pour ce démonstrateur est de la taille d'une grande valise. Il peut ensuite être assemblé pour obtenir la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) souhaitée. Les premiers résultats montrent que le taux de conversion du carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) est supérieur à 97%. Objectif atteint !

Note:
* démonstrateur co-financé par EIT/Innoenergy et les industriels
Page générée en 0.245 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique