Un programme pour effacer les personnes sur les images de Google Street View

Publié par Publication le 15/08/2010 à 00:00
Le géant d'Internet est régulièrement critiqué pour son outil Street View que certains jugent comme non respectueux de la vie privée des piétons et habitants. Ce sujet fait polémique actuellement en Allemagne. Mais ceci n'effraie en rien Google (Google, Inc. est une société fondée le 7 septembre 1998 dans la Silicon Valley en Californie par Larry Page et Sergey Brin, auteurs du moteur de recherche Google. Depuis 2001, Eric Schmidt en est le PDG (CEO). La société compte...), qui a annoncé le 10 août qu'il projetait de numeriser les clichés des vingt plus grandes villes allemandes d'ici la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Il restera la possibilité aux particuliers de faire connaître leur refus à Google dans un délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une...) de quatre semaines.

Mais à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...), la seule possibilité qui est proposée est un floutage des plaques d'immatriculations et des visages. Cette solution n'empêche pas de reconnaître des personnes et parfois des situations que l'on peut juger privées.

Une équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le...) de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) de San Diego (Californie), s'est penchée sur le sujet et a développé un logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées...) permettant d'effacer les passants sur les clichés. Ce programme, présenté en juin dernier lors du IEEE International Workshop on Mobile Vision, parviendrait à identifier une personne grâce à sa forme, à ses vêtements, et également grâce à l'échelle des bâtiments qui l'entoure.


Le programme efface la personne et comble le vide
Illustration: USCD - Université de Californie (L'université de Californie est une université américaine, fondée en 1868, dont le siège se trouve à Berkeley (Californie), comprenant dix campus situés dans l'État de Californie....) San Diego

Après avoir analysé ces informations, le logiciel efface le passant et remplace le vide engendré par une image qui paraît la plus adéquate. Pour combler ce vide, le programme utilise les informations récupérées sur les photos qui précèdent ou qui suivent l'image traitée.

Cet outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la...) paraît prometteur, mais souffre de défauts au niveau de la reconstruction de l'image. Il arrive de constater un parapluie sans proprietaire, ou encore un chien (Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère domestique de la famille des canidés, proche du loup et du renard. Autrefois regroupé dans une espèce à part...) en laisse sans son maître ! Pour le moment, il ne fonctionne que dans un cadre urbain avec un fond plat (comme un mur) mais pas si l'arriere plan est un champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) par exemple.


Sur l'image ci-dessus la passante a été bien effacée mais le parapluie est resté sur l'image
Illustration: USCD - Université de Californie San Diego

A ce jour, aucune information n'a été dévoilée quant à une éventuelle collaboration entre cette équipe de recherche et Google, mais cette technique pourrait fortement intéresser le géant du web.

Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.340 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique