Un système d'imagerie unique pour l'industrie pétrolière
Publié par Adrien le 27/02/2012 à 12:00
Source: BE Canada numéro 398 (23/02/2012) - Ambassade de France au Canada / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /69203.htm
A l'Université d'Alberta (Edmonton), un géologue espère qu'un système d'imagerie unique en son genre va combler deux besoins essentiels des exploitants de sables bitumineux: trouver plus d'énergie et rendre les sites miniers post-exploitation à leur état naturel.

Benoît Rivard, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de...) au département Sciences de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des...) et Atmosphériques de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...), adapte un nouvel instrument fabriqué en Finlande dans le but d'analyser des échantillons de carottes de forage issus des régions de sables bitumineux au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de l'Alberta. "Cet appareil est unique", annonce Rivard. "Il permet de mesurer la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs...) réfléchie par des échantillons minéraux, et les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) recueillies pourraient nous permettre de déterminer non seulement s'il y a présence ou pas de bitume (Le bitume est une substance composée d'un mélange d'hydrocarbures, très visqueuse (voire solide) à la température ambiante et de couleur noire. Connu depuis la plus haute Antiquité sous forme naturelle, il provient,...), mais également le niveau de difficulté pour y accéder".

Rivard espère également que la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) pourra aider les exploitants de sables bitumineux à la remédiation des sols par la surveillance du processus de densification des bassins de décantation. Les producteurs de pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie industrielle contemporaine, car le pétrole fournit la quasi...) sont censés retransformer ces bassins en forêts, mais le défi est de diminuer l'humidité (L'humidité est la présence d'eau ou de vapeur d'eau dans l'air ou dans une substance (linge, pain, produit chimique, etc.).) des sols de façon à ce que ces derniers puissent supporter les équipements utilisés pour la remédiation et la revégétalisation finale. "Avec cette technologie, nous cherchons à déterminer si les concentrations d'argile (L'argile (nom féminin) est une roche sédimentaire, composée pour une large part de minéraux spécifiques, silicates en général d'aluminium plus ou moins...) ou d'autres minéraux dans les boues molles sont propices à l'assèchement, à un taux compatible avec les objectifs de revégétalisation", déclare Rivard. La procédure standard d'analyse implique que du personnel se penche méticuleusement sur des échantillons pouvant atteindre 50 mètres de long, suivi d'analyses chimiques. Nous travaillons avec l'industrie ressource afin de nous assurer que nous identifions bien les mêmes minéraux et d'autres indicateurs de sables bitumineux afin que les analystes d'échantillons puissent les utiliser de manière fiable pour leurs travaux.

Rivard espère que cette nouvelle technologie à un demi-million de dollars pourra permettre de travailler plus rapidement, mais les chercheurs doivent encore éprouver sa précision. Dans tous les cas, le système devrait être opérationnel dans les trois années à venir.
Page générée en 0.229 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique