Va-t-on manquer de cuivre et d'autres métaux dans le futur ?

Publié par Michel le 19/01/2006 à 00:00
Source: Scientific American
Le cuivre est un métal utilisé dans bien des domaines. Il permet la production de l'électricité, son transport et son acheminement jusqu'aux prises électriques. Mais le cuivre est relativement rare comparé à d'autres métaux comme le fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le...) ou l'aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13....) qui composent une bonne partie de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) elle-même. Ainsi, selon un groupe de chercheurs qui ont compilé des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) sur son extraction, son utilisation et sa réutilisation, le cuivre (Le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. Le cuivre...) est un excellent indicateur d'une éventuelle pénurie de ressources. Selon leur étude, la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,...) globale de cuivre est insuffisante pour fournir un mode de vie (La vie est le nom donné :) développé à tous les habitants de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...).

"Nous avons recueilli l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) des informations sur tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) le stock en service", indique Thomas Graedel de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) de Yale. "Nous connaissons la quantité réelle de cuivre nécessaire pour satisfaire les besoins en électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la...), plomberie (La plomberie est une spécialité de l'ingénieur en Mécanique appliquée au...), ou réseaux de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus...) et nous avons désormais une vision bien meilleure que par le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) des quantités exigées afin que chaque être humain puisse vivre comme un habitant d'un pays développé (Les pays développés à économie de marché (PDEM) sont des pays dont la...)".

Graedel et ses collègues ont travaillé sur des données archéologiques, historiques et modernes pour déterminer les quantités de cuivre extraites du sol et utilisées ainsi que les quantités gaspillées au cours du 20ème siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...). A elle seule l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et...) du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) a extrait 164 millions de tonnes de ce métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des...). En se basant sur le taux actuel de découverte de nouveaux gisements et sur des estimations géologiques, les chercheurs ont estimé que 1,6 milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent...) de tonnes pourraient potentiellement être encore introduits dans le circuit d'utilisation. Cette analyse se fonde sur la plus large estimation possible du cuivre disponible aussi bien que sur une absence de contraintes énergétiques et environnementales. En revanche, une enquête géologique américaine ne prévoit la disponibilité (La disponibilité d'un équipement ou d'un système est une mesure de performance qu'on...) que de 950 millions de tonnes. "Il est évident que chaque mètre carré (Le mètre carré (symbole m²) est l'unité d'aire du système international.) de la Terre n'a pas été sondé mais il reste peu d'endroits à explorer", remarque Graedel. "Nous n'allons pas découvrir soudainement un nouveau continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens...)".

Les chercheurs ont examiné l'utilisation "par tête d'habitant" du cuivre aux USA et dans d'autres pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) développés. Alors que quelques théoriciens avaient prévu un ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée...) dans l'utilisation du métal avec la diminution des infrastructures métalliques des constructions, les chercheurs ont montré que l'utilisation globale de cuivre aux USA s'élevait à 238 kilogrammes (Le kilogramme (symbole kg) est l’unité de masse du Système international d'unités (SI).) par personne en 1999. Le déclin dans des secteurs comme l'industrie ou les chemins de fer étaient plus que compensé par des augmentations dans des secteurs comme l'automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un...) ou les appareils domestiques. En fait, les résidents du Canada, du Mexique et des USA réunis ont eu besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est...) en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) de 170 kilogrammes de cuivre par personne. En multipliant ce chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) par une évaluation de la population mondiale (La population mondiale désigne le nombre d'êtres humains vivant sur Terre à un...) à 10 milliards de personnes vers 2100, le monde (Le mot monde peut désigner :) exigera alors 1,7 milliard de tonnes de cuivre, ce qui représente plus que l'évaluation la plus généreuse des ressources disponibles.

La même dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il...) est également vraie pour d'autres métaux tels que le platine (Le platine est un élément chimique de symbole Pt et de numéro atomique 78.), nécessaire aux convertisseurs catalytiques et autres dispositifs de lutte contre la pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le...), et le zinc (Le zinc (prononciation /zɛ̃k/ ou /zɛ̃ɡ/) est un élément...), employé pour galvaniser l'acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction...). Selon les chercheurs, le fer, l'aluminium et d'autres métaux plus abondants pourraient être employés en tant que produits de remplacement, et des études devraient être rapidement entreprises pour redresser ce décalage technologique. Des métaux comme le cuivre, le platine et le zinc devraient être économisés autant que possible. "Soit le reste du monde ne pourra jamais vivre comme le monde développé, soit les sociétés économiquement avancées doivent étudier davantage les technologies nécessaires pour une utilisation moins intensive de certains matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en...)", explique Graedel. "Nous avons un sérieux travail d'économie domestique à effectuer".

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.690 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique