Les vols spatiaux endommagent irréversiblement les reins

Publié par Adrien le 21/06/2024 à 08:00
Source: Nature Communications
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Les voyages spatiaux, bien qu'impressionnants, comportent des risques significatifs pour la santé humaine. Une étude récente révèle que la microgravité et les radiations cosmiques modifient la structure et la fonction des reins, avec des dommages potentiellement permanents. Ces découvertes suscitent des inquiétudes quant aux missions de longue durée, notamment vers Mars.


Selon des chercheurs de l'University College London (UCL), les vols spatiaux altèrent les reins, avec des radiations galactiques causant des dommages durables. Cette étude, publiée dans Nature Communications, est la plus grande analyse à ce jour sur la santé rénale en vol spatial.

Depuis les années 1970, il est connu que les séjours dans l'espace engendrent des problèmes de santé tels que la perte de masse osseuse et les calculs rénaux. Cependant, les effets spécifiques sur les reins lors des missions prolongées au-delà du champ magnétique terrestre étaient jusqu'à présent peu étudiés.

Cette recherche, financée par le Wellcome Trust, St Peters Trust et Kidney Research UK, a impliqué des analyses biomoléculaires et physiologiques sur des données de missions spatiales et de simulations sur des souris. Les résultats montrent que les reins, en particulier les tubules rénaux, subissent des modifications structurelles significatives après moins d'un mois en microgravité. Les radiations galactiques, quant à elles, causent des dommages encore plus sévères.

Les implications pour les missions vers Mars sont préoccupantes. Les reins de souris exposées à des radiations galactiques pendant des périodes simulées de 2,5 ans ont montré des dommages permanents. Cela suggère que les astronautes pourraient nécessiter des soins intensifs, comme la dialyse, compromettant sérieusement les missions de longue durée.

Malgré ces défis, les chercheurs soulignent que l'identification des problèmes est une étape cruciale pour développer des solutions. Comprendre la biologie rénale pourrait mener à des mesures protectrices pour les voyages spatiaux et des applications médicales sur Terre, notamment pour les patients en radiothérapie.
Page générée en 0.069 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise