ALMA est prêt pour ses premières observations scientifiques
Publié par Michel le 01/08/2011 à 00:00
Source: ESO
La première antenne européenne d'ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) a pris de l'altitude. Elle a en effet été transportée sur le site opérationnel du réseau d'antennes (appelé AOS pour Array Operations Site) le 27 juillet 2011. Cette antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de capter (récepteur) les ondes électromagnétiques.) de 12 mètres de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur...) est arrivée sur le plateau de Chajnantor, à 5000 mètres au dessus du niveau de la mer (Le niveau de la mer est la hauteur moyenne de la surface de la mer, par rapport à un niveau de référence adéquat.). Elle a ainsi rejoint les antennes des autres partenaires internationaux d'ALMA, portant le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique...) d'antennes sur l'AOS à 16.


Cliquer pour agrandir.
Crédit: ESO/S. Rossi

Bien que 16 puisse simplement sembler être un nombre comme les autres c'est pourtant le nombre d'antennes spécifié pour qu'ALMA puisse commencer ses premières observations scientifiques. Il s'agit par conséquent d'une étape essentielle pour le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...). Les astronomes vont bientôt commencer à mener de nouvelles recherches scientifiques avec ALMA. 

Cette antenne, fabriquée par le Consortium Européen AEM (1) sous contrat de l'ESO, a été livrée à l'observatoire en avril sur le site des installations de support aux opérations d'ALMA (OSF pour Operations Support Facility), après six mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de tests. L'OSF est situé à 2900 mètres d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition...), sur les contreforts des Andes chiliennes.  Une fois sur ce site, l'antenne a été équipée de détecteurs extrêmement sensibles, refroidis à l'hélium (L'hélium est un gaz noble ou gaz rare, pratiquement inerte. De numéro atomique 2, il ouvre la série des gaz nobles dans le tableau périodique des...) liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.), ainsi que d'autres équipements électroniques nécessaires. Ensuite, un des véhicules de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la...) géant d'ALMA l'a transportée 28 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) plus loin,  par la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) traversant le désert (Le mot désert désigne aujourd’hui une zone stérile ou peu propice à la vie, en raison du sol impropre, ou de la faiblesse des précipitations (moins de 250 mm par an).) aride jusqu'à l'AOS. 

Le responsable de projet  de l'ESO pour les antennes d'ALMA, Stefano Stanghellini déclare, " C'est grandiose de voir la première antenne européenne d'ALMA arriver à Chajnantor. C'est depuis ce plateau aride que ces chefs-d'oeuvre de technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) seront utilisés pour étudier le cosmos. " 

Les premières observations scientifiques d'ALMA sont programmées pour commencer en fin d'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Bien qu'ALMA soit toujours en construction, le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) de 16 antennes qui sera en fonction surclassera déjà  tous les autres télescopes de ce type. Les astronomes du monde (Le mot monde peut désigner :) entier ont soumis  près de 1000 propositions de programmes d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très...) pour les premières observations scientifiques d'ALMA. Ce niveau de demande est environ neuf fois supérieur au nombre d'observations qu'il a été prévu de réaliser pendant la première phase  d'observations avec ALMA, ce qui démontre l'extrême intérêt des chercheurs pour l'utilisation d'ALMA, même pour ces premières phases. 

La dernière étape entre l'OSF et le plateau de Chajnantor est un voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au...) relativement court, mais pour ALMA, cela fait une grande différence. La situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non....) élevée du plateau - 2100 mètres plus haut que l'OSF - fait que ce site est extrêmement sec, une condition essentielle pour observer dans les longueurs d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière. Une onde...) millimétriques et submillimétriques, car ces faibles signaux venant de l'espace sont facilement absorbés par l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) terrestre. 

Alors que Chajnantor est parfait pour ALMA, sa très haute altitude et le manque d'oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole O et de numéro atomique 8.) le rendent moins accueillant pour ses visiteurs " humains ". Bien qu'il y ait un bâtiment technique à Chajnantor - c'est en fait un des bâtiments les plus hauts du monde - les personnes qui travaillent sur ALMA doivent autant que possible faire fonctionner le télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant...) à distance depuis la plus basse altitude de l'OSF. 

Quand la construction sera terminée en 2013, ALMA aura un total de 66 antennes à la pointe de la technologie qui fonctionneront ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise...) comme un seul télescope puissant observant dans les longueurs d'onde millimétriques et submillimétriques. ALMA aidera les astronomes à étudier l'origine des planètes, des étoiles, des galaxies (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec ce titre elle a connu deux existences, prenant par ailleurs la suite de deux autres Galaxie,...) et même de l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) lui-même, en observant le gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à...) moléculaire froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) et la poussière froide de la Voie Lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom...) et au-delà, ainsi que le rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement « qui est fouillé ») est le reste...) du Big Bang (Le Big Bang est l’époque dense et chaude qu’a connu l’univers il y a environ 13,7 milliards d’années, ainsi que...)

ALMA est un équipement international pour l'astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs...). Il est le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la...) d'un partenariat entre l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique,...), l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et l'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres...) de l'Est en coopération avec la République du Chili. La construction et les opérations sont pilotées par l'ESO pour l'Europe, par le National Radio Astronomy Observatory (NRAO) pour l'Amérique du Nord et par le National Astronomical Observatory of Japan (NAOJ) pour l'Asie de l'Est. L'Observatoire commun ALMA (JAO pour Joint ALMA Observatory) apporte un leadership et un management unifiés pour la construction, la mise en service et l'exploitation d'ALMA. 

Vingt-cinq antennes européennes d'ALMA, y compris cette première, vont être fournies par l'ESO conformément au contrat signé avec le Consortium Européen AEM. ALMA aura également 25 antennes fournies par l'Amérique du Nord et 16 par l'Asie de l'Est.

Note:

(1) Le Consortium AEM est composé de Thales Alenia Space (Thales Alenia Space est une coentreprise franco-italienne, née le 10 avril 2007 par l'apport à Thales des activités spatiales d'Alcatel-Lucent...), d'European Industrial Engineering, et de MT-Mechatronics.
Page générée en 0.205 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique