Un amas d'étoiles dans le sillage de La Carène

Publié par Adrien le 22/05/2014 à 00:00
Source: ESO
Cette nouvelle image haute en couleurs acquise par le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres de l'Observatoire de La Silla de l'ESO au Chili montre l'amas d'étoiles NGC 3590. Les étoiles de cet amas brillent intensément, se détachant nettement du fond du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) constitué de sombres nuages de poussière et de magnifiques nuages de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et...) incandescent. Ce petit rassemblement stellaire (Stellaria est un genre de plantes herbacées annuelles ou vivaces, les stellaires, de la...) fournit aux astronomes de précieuses informations relatives à la formation et l'évolution de ces étoiles - ainsi qu'à la structure des bras spiraux de notre galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de...).


Cliquer pour agrandir

NGC 3590 est un amas ouvert d'étoiles de faibles dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce...) situé à environ 7500 années lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...), dans la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte...) de La Carène (La Quille). Agé de quelque 35 millions d'années, il est constitué de douzaines d'étoiles faiblement liées entre elles par la gravitation (La gravitation est le phénomène d'interaction physique qui cause l'attraction...).

Ce bel (Nommé en l’honneur de l'inventeur Alexandre Graham Bell, le bel est unité de...) amas regorge d'informations utiles aux astronomes. L'étude de cet amas particulier - et d'autres situés à proximité, permet aux astronomes de mieux connaître les propriétés du disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une...) spiral de notre galaxie, la Voie Lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois...). NGC 3590 occupe le segment le plus étendu d'un bras spiral, visible depuis la Terre: le bras spiral de la Carène.

La Voie Lactée est constituée de plusieurs bras spiraux, ou longs filaments incurvés de gaz et d'étoiles qui s'étirent depuis le centre galactique. Les deux bras principaux renferment une riche population d'étoiles, les deux autres, qualifiés de secondaires, sont nettement moins peuplés en revanche. Les bras spiraux les plus peuplés se voient en direction des constellations qui ont donné leur nom aux bras en question (1).  Ainsi donc, vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) depuis la Terre, le bras spiral de la Carène désigne une région très riche en étoiles qui se situe dans le bras secondaire baptisé bras Sagittaire-Carène.

L'appellation de ce bras - La Carène ou La Quille, reflète la réalité observée. Ces bras spiraux sont en effet des ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible...) de gaz et d'étoiles qui balaient le disque galactique et déclenchent de flamboyants sursauts de formation d'étoiles, laissant des amas tel NGC 3590 dans leur sillage. La détection et l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) de jeunes étoiles - telles celles de l'amas NGC 3590, permet de mesurer les distances séparant les différentes régions du bras spiral, et donc de mieux appréhender sa structure.

Typiquement, les amas ouverts sont constitués de quelques dizaines à plusieurs milliers d'étoiles. Ils fournissent aux astronomes de précieuses informations relatives à l'évolution stellaire. Les étoiles constituant des amas tel NGC 3590 se sont formées à une époque semblable à partir d'un même nuage (Un nuage est une grande quantité de gouttelettes d’eau (ou de cristaux de glace) en...) de gaz. Ces amas permettent donc de tester les théories de formation et d'évolution stellaire. 

Cette image acquise par l'Imageur à grand champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) (WFI) qui équipe le télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant...) MPG/ESO de 2,2 mètres installé à La Silla, montre l'amas ainsi que les nuages de gaz qui l'entourent. Des nuages dont les teintes rouges-orangées résultent des multiples interactions avec le rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de...) issu des étoiles chaudes situées dans le voisinage (La notion de voisinage correspond à une approche axiomatique équivalente à celle de la...). Sur cette image panoramique acquise par WFI figure également un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) d'étoiles beaucoup plus lointaines.

L'obtention de cette image a nécessité de multiples observations effectuées au moyen de divers filtres capturant chacun une couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) de la scène. Cette image résulte de la combinaison (Une combinaison peut être :) d'images acquises dans les régions visible et infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde...) du spectre électromagnétique (Le spectre électromagnétique est la décomposition du rayonnement...), et de l'utilisation d'un filtre (Un filtre est un système servant à séparer des éléments dans un flux.) spécial collectant la seule lumière émise par le gaz d'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) lumineux.

Notes

(1) Les quatre bras spiraux portent les appellations suivantes: le bras Sagittaire-Carène, le bras de Norma (la Règle), le bras de l'Ecu et de la Croix (du Sud) et le bras de Persée.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.152 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique