BOINC: aider le CERN à réaliser davantage de simulations
Publié par Adrien le 18/05/2016 à 00:00
Source: The LHC@home team - Copyright CERN
Avec LHC@home, vous pouvez contribuer activement aux capacités de calcul du Laboratoire !

Vous pensez sans doute que le grand Centre de calcul du CERN et la Grille de calcul mondiale pour le LHC ont une capacité de calcul suffisante pour tous les utilisateurs du Laboratoire. Or, vu l'immense volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) provenant des expériences LHC et d'autres sources, des ressources informatiques supplémentaires sont toujours nécessaires, notamment pour les simulations d'événements de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et...) ou d'améliorations des accélérateurs et des détecteurs.

Dans ce domaine, vous pouvez personnellement apporter votre aide en installant BOINC et en réalisant des simulations à partir de LHC@home, sur votre PC ou ordinateur portable (Un ordinateur portable, laptop (en Suisse) ou encore PC portable est un ordinateur personnel qui, grâce à un poids et un encombrement limités,...) professionnel. Ces simulations en toile de fond n'affecteront pas votre travail car BOINC peut être configuré de manière à cesser automatiquement le calcul lorsque vous utilisez votre ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de...).

Comme mentionné dans des éditions précédentes du Bulletin(voir ici et ici), la contribution des volontaires de LHC@home a joué un rôle majeur dans les études de simulations de faisceaux du LHC. La capacité de calcul qu'ils ont mise à disposition correspond à environ la moitié de la capacité du système en différé du CERN ! Grâce à cette précieuse contribution, des études détaillées d'effets subtils liés à la dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) de faisceau non linéaire ont été réalisées au moyen du code SixTrack. Cela s'est révélé extrêmement utile, non seulement pour le LHC mais aussi pour le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) HL-LHC.

Plus récemment, grâce à la virtualisation (La virtualisation consiste à faire fonctionner sur un seul ordinateur plusieurs systèmes d'exploitation comme s'ils fonctionnaient sur des ordinateurs distincts. On appelle serveur...), l'utilisation de LHC@home a été étendue à d'autres applications. Des simulations de physique complètes sont réalisées dans une petite machine virtuelle (Le sens originel de machine virtuelle (ou Virtual Machine (VM) en anglais) est la création de plusieurs environnements d'exécution sur un seul...), CernVM, sur tous types d'ordinateurs de volontaires. Des simulations de Monte-Carlo pour les théoriciens ont d'abord été ajoutées, dans le cadre d'un projet appelé Test4Theory. Les résultats sont envoyés à une base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans un dispositif informatique. Les...) appelée MCPLots, hébergée par le département Théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance...) du CERN. Depuis 2011, environ 2700 milliards d'événements ont été simulés.

Suite au succès de ce projet, ATLAS est devenue la première expérience à le rejoindre, et le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de volontaires participant aux simulations d'évènements de physique pour ATLAS n'a cessé d'augmenter depuis 18 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.). À tel point (Graphie) que le taux de production est à présent équivalent à celui d'un grand site de degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines suivants :) 2 de la Grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube de...) ! Ces événements sont entièrement intégrés dans le système de gestion des données des expériences, et ils sont déjà utilisés pour les analyses de physique de la deuxième exploitation. À présent, des applications pour les autres expériences LHC sont également testées dans le cadre de LHC@home.

Nous vous encourageons à apporter votre aide pour permettre de produire davantage de résultats. Rejoindre le projet est très facile: sur un ordinateur NICE normal du CERN, vous pouvez installer BOINC avec CMF (En informatique, CMF signifie plateforme de gestionnaire de contenu (en anglais, Content Management Framework).), puis vous connecter à LHC@home, comme indiqué sur le site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de communication IP...) de LHC@home et dans les instructions de CMF. Si vous utilisez un ordinateur fonctionnant sous Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par Apple. Le premier...) ou Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné comme le noyau Linux. Par extension,...), vous pouvez vous référer aux instructions pour votre plate-forme disponibles sur le site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie,...), sur lequel se trouve aussi un tutoriel vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à...).

Pour aider nos spécialistes des accélérateurs et de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique...), rejoignez LHC@home !
Page générée en 0.681 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique