Un chewing-gum met-il réellement 7 ans à être digéré ?

Publié par Adrien le 05/07/2024 à 13:00
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Petite frayeur de l'enfance: on nous a tous dit qu'un chewing-gum avalé prenait sept ans à être digéré. Mais que dit vraiment la science à ce sujet ?


Heureusement, pour ceux qui ont déjà avalé un chewing-gum, il ne faut pas sept ans pour que celui-ci soit évacué. Julia Zumpano, diététicienne au Cleveland Clinic's Center for Human Nutrition dans l'Ohio, explique que le chewing-gum met environ 40 heures à traverser notre système digestif, tout comme les autres aliments.

Cependant, notre corps ne digère pas réellement le chewing-gum. Dr Nancy McGreal, gastro-entérologue au Duke University Medical Center, précise que notre corps ne dispose pas des enzymes nécessaires pour décomposer certains composants du chewing-gum. Celui-ci traverse donc notre système intestinal intact.

Il arrive même que les médecins trouvent des chewing-gums avalés lors de procédures comme les coloscopies. Mais ces chewing-gums ont été avalés récemment, et non il y a plusieurs années, rassure McGreal. Le chewing-gum est composé de substances comme des résines et des émulsifiants que notre corps ne peut digérer.

L'ingestion de petites quantités de chewing-gum ne présente généralement pas de risque. L'Illinois Poison Control souligne que de petites quantités ne causent pas de problèmes majeurs, mais des quantités importantes peuvent entraîner des troubles digestifs comme des vomissements ou des douleurs abdominales.

Aussi, avaler de grandes quantités de chewing-gum peut, dans de rares cas, causer des obstructions intestinales. Un article de 1998 dans la revue Pediatrics rapporte des cas d'obstruction chez des enfants après ingestion de chewing-gum. Des adultes peuvent également être concernés, comme le montre un rapport de 2020 décrivant une femme ayant avalé 25 chewing-gums par jour pendant trois ans, ce qui a conduit à une accumulation de 30 chewing-gums dans son cæcum.

Enfin, le sorbitol, un édulcorant présent dans les chewing-gums sans sucre, peut causer des troubles digestifs tels que la diarrhée en attirant l'eau dans les intestins. McGreal se souvient d'un patient ayant des diarrhées inexpliquées, finalement attribuées à sa consommation excessive de chewing-gum sans sucre.
Page générée en 0.123 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise