Le CNES a terminé 2019 sur un ultime succès avec la mise en orbite d'ANGELS et de EYSAT

Publié par Redbran le 06/01/2020 à 14:00
Source: CNES
Ils ont quitté la Terre depuis le Centre Spatial Guyanais à bord d'un lanceur Soyouz et sont désormais actifs au-dessus de nos têtes ! ANGELS, réalisé par la société Hemeria avec le support du CNES, est le premier nanosatellite industriel français en fonction et EyeSat a été développé par le CNES dans le cadre du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) Janus (Jeunes en Apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de valeurs culturelles, par...) pour la réalisation de Nanosatellites des Universités et des écoles de l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un...) Supérieur).


Illustration du nanaosatellite ANGELS ©CNES

ANGELS est un démonstrateur embarquant une charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne...) de collecte de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) Argos. L'instrument, Argos-Neo, fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus communément Fourni,...) par Thales Alenia Space (Thales Alenia Space est une coentreprise franco-italienne, née le 10 avril 2007 par l'apport à Thales des activités spatiales d'Alcatel-Lucent détenues dans Alcatel Alenia...), est lui-même le précurseur d'une nouvelle génération d'instruments à bas coût et fortement miniaturisés, dans le but de les faire voler sur des constellations de nanosatellites. Le projet ANGELS, démarré en mars 2017, a pour objectif de développer et commercialiser une gamme de nanosatellites de moins de 50 kg, particulièrement adaptés aux missions à visées opérationnelles dans le domaine des radiofréquences, comme la surveillance du spectre radioélectrique ou la collecte de données de type Argos, mais aussi l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus...) à moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres...) résolution et forte revisite, ou encore la surveillance de l'espace. A partir de 2022, le nanosatellite ANGELS composera également la future constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les...) Kinéis qui a pour ambition de devenir un acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, dans une pièce de théâtre, à la télévision, à la radio, ou même dans des spectacles de rue. En plus de l'interprétation...) majeur du NewSpace et de permettre d'ici à 2030, à plusieurs millions d'objets d'être connectés où qu'ils se situent sur la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu...) du globe.

Avec ANGELS, le CNES fait émerger une filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à un certain résultat: la filière administrative.) française de nanosatellites. Pour cela, il faut fabriquer plus vite et moins cher, ce qui a conduit le CNES et Hemeria à adopter des méthodes de travail innovantes. Leurs équipes travaillent en "plateau projet" sur le site d'Hemeria à Toulouse où sont réunies environ 25 personnes dédiées à ANGELS, dont 5 ingénieurs du CNES. Les étapes de spécification, évaluation, validation sont réduites et adaptées au plus juste besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) de la mission spatiale, les ingénieurs privilégiant des boucles de développement courtes et itératives. Fort de ses investissements en R&T, le CNES apporte à Hemeria son expertise, notamment dans les domaines de l'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique ou industrielle.) satellite (Satellite peut faire référence à :) et système, des composants résistants aux radiations, des cartes électroniques, des mécanismes ou encore dans le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées sous forme de...) de vol. ANGELS aura été ainsi entièrement conçu, développé, fabriqué et qualifié en deux ans et demi: un record dans le spatial !

EyeSat se présente sous la forme d'un CubeSat 3U équipé d'un petit télescope spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le télescope spatial présente l'avantage par rapport à son homologue terrestre de ne pas être perturbé par l'atmosphère...) appelé IRIS. Il est conçu pour étudier la lumière zodiacale (La lumière zodiacale est une faible lueur triangulaire qui peut être perçue sur le ciel nocturne et qui s'étend à partir des environs du Soleil le long du plan de...) et l'image de la Voie lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la galaxie dans laquelle se situent le...). La mission a trois objectifs principaux: scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les...), de démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir de propositions initiales, ou précédemment démontrées à partir de propositions initiales, en s'appuyant sur un...) de nouvelles technologies satellitaires, de formation d'étudiants aux métiers de l'ingénierie spatiale.

Le programme JANUS, engagé par le CNES en 2012, a pour objectif de promouvoir le spatial auprès des étudiants des écoles et universités françaises. Pour cela, le CNES leur propose de développer et d'envoyer dans l'espace leurs propres satellites équipés d'instruments scientifiques sous le format CubeSat, c'est-à-dire de petits systèmes cubiques de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse...) entre 1 et 10 kg.
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.368 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique