La Comète du Diable dévoile... une anti-queue

Publié par Adrien le 15/06/2024 à 08:00
Source: Spaceweather.com
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Lors de son récent passage près de la Terre, la comète 12P/Pons-Brooks a semblé développer une seconde queue inhabituelle, créant ainsi une illusion d'optique rare connue sous le nom d'anti-queue. Cette comète verte et explosive a offert un spectacle fascinant, photographié par des astrophotographes en Namibie.


Comète 12P/Pons-Brooks avec une anti-queue (à droite) photographiée le 3 juin.
Crédit: Michael Jäger, Gerald Rhemann et Lukas Demetz

La comète 12P, de 17 kilomètres de diamètre, tire sa teinte verte du carbone diatomique présent dans sa queue et sa chevelure. De nature cryovolcanique, elle éjecte périodiquement des jets de gaz et de glace lorsque le rayonnement solaire chauffe son noyau glacé. Ces éruptions créent une chevelure plus brillante, augmentant la luminosité de la comète.

En orbite elliptique autour du Soleil, 12P passe la majeure partie de son temps dans le nuage de Oort. Cependant, au cours de la dernière année, elle a traversé le Système solaire interne, déclenchant plusieurs éruptions qui lui ont valu le surnom de "Comète du Diable" en raison de ses "cornes" apparentes.

Après son approche la plus proche du Soleil le 21 avril dernier, 12P a été au plus près de la Terre le 2 juin à une distance de 1,5 unités astronomiques. Le lendemain, des astrophotographes ont capturé une image saisissante montrant l'anti-queue de la comète, une structure optique inhabituelle qui semble défier les lois de la physique.

Contrairement à une queue normale de comète, formée par les vents solaires, l'anti-queue semble pointer vers le Soleil. Cette illusion est créée lorsque la Terre passe à travers le plan orbital de la comète, éclairant les débris laissés dans son sillage.


12P avec des "cornes" lors de ses premières éruptions.
Crédit: Comet Chasers/Richard Miles

Les anti-queues de comètes sont relativement rares, la dernière ayant été observée sur la comète C/2022 E3 (ZTF) en février 2023. Avant cela, des anti-queues ont été vues sur les comètes Kohoutek en 1973, Hale-Bopp en 1997 et PanSTARRS en 2013.

Ce n'est pas la première fois que 12P attire l'attention. En avril, sa queue principale a été temporairement arrachée par une tempête solaire. Actuellement en route vers les confins du Système solaire, 12P ne reviendra pas dans nos cieux avant 2095.
Page générée en 0.153 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise