Créer du carburant avec du gaz à effet de serre et l'énergie solaire
Publié par Adrien le 24/09/2012 à 00:00
Source: BE Israël numéro 80 (31/08/2012) - Ambassade de France en Israël / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /70824.htm
Molécule de CO2
Une compagnie israélo-australienne va utiliser la technologie solaire développée à l'Institut Weizmann afin de réduire les émissions de dioxyde de carbone provenant de la combustion du lignite (charbon). L'entreprise a été récemment fondée en Israël par NewCO2Fuels, une filiale de la société australienne Greenearth Energy, qui a acquis une licence mondiale exclusive pour cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) auprès de Yeda, le département de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) Weizmann responsable de la valorisation de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...).

La technologie développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites normales à la courbe.) à l'Institut Weizmann utilise de l'énergie solaire (L'énergie solaire est l'énergie que dispense le soleil par son rayonnement, directement ou de manière diffuse à travers l'atmosphère. Sur Terre, l'énergie solaire est à l'origine du cycle de l'eau et du vent. Le règne végétal, dont...) concentrée afin de dissocier le dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone, communément appelé gaz carbonique ou anhydride carbonique, est un composé chimique composé d'un atome de carbone et de deux atomes d'oxygène et dont la formule brute est :...) (CO2) en monoxyde de carbone (Le monoxyde de carbone est un des oxydes du carbone. Sa formule brute s'écrit CO et sa formule semi-développée C=O ou –C≡O+, la molécule est composée d'un atome de carbone et d'un atome...) (CO) et oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole O et de numéro atomique 8.) (O2). Cette méthode, développée à l'Institut Weizmann par le Prof Jacob Karni, permet également de dissocier l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) (H2O) en hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) (H2) et de l'oxygène (O2) en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) qu'il élimine le CO2.

Le monoxyde de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) (CO), soit seul, soit mélangé avec de l'hydrogène, peut alors être utilisé comme combustible (Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se combiner à l'oxygène (qui sert de comburant) dans une réaction chimique générant de la chaleur : la combustion.) gazeux (par exemple dans les centrales électriques), ou converti en combustible liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) comme le méthanol, qui peut être stocké, transporté ou utilisé pour alimenter des véhicules à moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la...).

La méthode a été couronnée de succès dans les essais réalisés en laboratoire. NewCO2Fuels est en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des...) de construire un réacteur (Un réacteur peut désigner :) solaire pour la conversion du CO2 à l'échelle industrielle. Une partie du développement est en cours d'exécution actuellement, en collaboration avec l'Institut Canadien pour les Energies et la Recherche Appliquée, à l'Institut Weizmann.

Greenearth Energy s'attend à ce que la nouvelle compagnie israélo-australienne aide à exploiter les vastes ressources de lignite situées dans l'Etat de Victoria (sud-est de l'Australie), dont l'utilisation a été limitée jusqu'à présent par les quantités importantes de CO2 produites par ce type de charbon. La possibilité de convertir le CO2 en carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) proprement et efficacement pourra transformer le lignite en carburant respectueux de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les...).
Page générée en 0.870 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique