Découverte: des bactéries anticholestérol dans notre intestin

Publié par Redbran le 16/04/2024 à 06:00
Source: Cell
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Les chercheurs de l'Institut Broad du MIT et de Harvard ainsi que du Massachusetts General Hospital ont réalisé une percée significative dans la compréhension du rôle du microbiome intestinal sur les maladies cardiovasculaires.

Leur étude, publiée dans la revue Cell, révèle comment certaines bactéries intestinales, notamment le genre Oscillibacter, parviennent à métaboliser le cholestérol, ouvrant ainsi la voie à des interventions ciblant le microbiome pour réduire le taux de cholestérol chez l'humain.


Des chercheurs ont découvert que certaines bactéries intestinales peuvent abaisser le cholestérol et réduire le risque de maladies cardiaques, une découverte issue de l'étude Framingham Heart impliquant plus de 1 400 participants. Leur étude, publiée dans Cell, a identifié que les bactéries Oscillibacter métabolisent le cholestérol, ouvrant potentiellement la voie à des interventions basées sur le microbiome pour diminuer les niveaux de cholestérol chez les humains.
Crédit: Broad Institute of MIT and Harvard

L'équipe de recherche a utilisé une combinaison de séquençage métagénomique et de métabolomique pour analyser des échantillons de selles provenant de plus de 1 400 participants de l'étude Framingham Heart. Ils ont découvert que les individus hébergeant une quantité importante de Oscillibacter dans leur intestin présentaient des niveaux de cholestérol inférieurs à la moyenne. Cette corrélation suggère que ces bactéries jouent un rôle actif dans la dégradation du cholestérol.

Les chercheurs ont également exploré les voies biochimiques utilisées par ces microbes pour décomposer le cholestérol. Ils ont identifié les enzymes responsables de cette transformation et ont découvert que le cholestérol est converti en produits intermédiaires qui peuvent ensuite être décomposés par d'autres bactéries et excrétés du corps.

En outre, une autre espèce bactérienne, Eubacterium coprostanoligenes, a été identifiée comme contribuant également à la diminution des niveaux de cholestérol. Cette espèce porte un gène impliqué dans le métabolisme du cholestérol, ce qui pourrait indiquer un effet synergique avec Oscillibacter sur les niveaux de cholestérol.

Ces résultats soulignent l'importance des données patient de haute qualité et ouvrent des pistes pour des études futures visant à manipuler le microbiome de manière à favoriser la santé cardiovasculaire. Les découvertes pourraient également mener à de nouvelles stratégies thérapeutiques, telles que le ciblage de microbes spécifiques pour le traitement des troubles liés au cholestérol.
Page générée en 0.200 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise