L'IA pourrait prédire le déclin cognitif menant à la maladie d'Alzheimer 5 ans après
Publié par Adrien le 05/10/2018 à 08:00
Source: Université McGill
Une équipe de chercheurs a mis au point un algorithme d'intelligence artificielle (IA) capable de prédictions exactes quant au déclin cognitif menant à la maladie d'Alzheimer.

Mallar Chakravarty, spécialiste en neurosciences computationnelles à l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter...) universitaire en santé mentale (La santé mentale est un terme relativement récent et polysémique. Habituellement elle est vue comme l'« aptitude du psychisme à fonctionner de façon harmonieuse, agréable, efficace et à faire...) Douglas, et ses collègues de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) de Toronto et du Centre de toxicomanie (A l'origine "la" toxicomanie est un terme qui vient du grec toxikon, « poison » et mania, « folie » et qui signifie que quelqu'un use de manière répétée et excessive d'une ou...) et de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) mentale (CAMH, Toronto) ont conçu un algorithme susceptible d'apprendre à partir de signatures d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La...) par résonance (Lorsqu'on abandonne un système stable préalablement écarté de sa position d'équilibre, il y retourne, généralement à travers des oscillations propres. Celles-ci se produisent à la fréquence propre du système. Si le système...) magnétique (IRM) et de données cliniques et génétiques. Cet algorithme peut aider à prédire si les facultés cognitives d'une personne donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement,...) sont susceptibles de se détériorer au point (Graphie) d'évoluer en maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) d'Alzheimer au cours des cinq prochaines années.

"Pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.), on dispose de peu de moyens de traiter la maladie d'Alzheimer ; les données les plus solides concernent la prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter qu'une situation (sociale, environnementale, économique..) ne se dégrade, ou...). Nos algorithmes pourraient s'avérer d'une aide précieuse pour les cliniciens, en permettant une prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...) plus précoce. Par exemple, le changement des habitudes de vie (La vie est le nom donné :) pourrait retarder l'arrivée des premiers stades de la maladie d'Alzheimer, voire prévenir l'apparition même de la maladie", dit Mallar Chakravarty, professeur adjoint au Département de psychiatrie (La psychiatrie est une spécialité médicale traitant de la maladie mentale ou des maladies mentales. L'étymologie du mot psychiatrie provient du grec psyche...) de l'Université McGill.

Publiés dans PLOS Computational Biology, les résultats s'appuient sur des données de l'Alzheimer's Disease Neuro Imaging Initiative. Les chercheurs ont ainsi pu entraîner leurs algorithmes sur les données de plus de 800 volontaires — des personnes âgées en bonne santé, des personnes affichant un déficit cognitif léger et des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Ils ont ensuite reproduit leurs résultats sur un échantillon (De manière générale, un échantillon est une petite quantité d'une matière, d'information, ou d'une solution. Le mot est utilisé dans différents...) indépendant tiré de l'Australian Imaging and Biomarkers Lifestyle Study of Ageing.

Avec plus de données, pourrait-on améliorer les prédictions ?

"Nous sommes en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut...) de tester la précision des résultats à l'aide de nouvelles données. Cela nous aidera à affiner les prédictions et à déterminer s'il est possible de faire des projections encore plus loin dans le futur", explique Mallar Chakravarty. En ayant plus de données, les chercheurs sauraient mieux détecter les personnes les plus à risque de déclin cognitif menant à la maladie d'Alzheimer.

D'après la Société Alzheimer du Canada, 564 000 Canadiens étaient atteints de la maladie d'Alzheimer ou d'une autre forme de démence (La démence (du latin demens) est une réduction acquise des capacités cognitives suffisamment importante pour retentir sur la vie de la personne et entraîner une...) en 2016, nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) qui passera à 937 000 dans les 15 prochaines années.

Quelque 50 millions de personnes sont atteintes de démence dans le monde (Le mot monde peut désigner :). L'Organisation (Une organisation est) mondiale de la santé prévoit que ce nombre atteindra 82 millions en 2030, et 152 millions en 2050. La maladie d'Alzheimer, forme de démence la plus courante, serait en cause dans 60à 70% des cas. Il n'existe actuellement aucun traitement efficace contre cette maladie.

Ces travaux ont été financés par les Instituts de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) en santé du Canada, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, le Fonds de recherche du Québec—Santé, le Weston Brain Institute, la Fondation Michael J. Fox pour la recherche sur le Parkinson, la Société Alzheimer, Brain Canada et l'Université McGill par le biais du Fonds d'excellence en recherche Apogée (Un apogée (du grec apogeios : loin de la terre ; apo : loin + gê : Terre), dans les domaines de l'astronomie et de l'astronautique,...) Canada —Healthy Brains for Healthy Lives.

L'article “Modeling and prediction of clinical symptom trajectories in Alzheimer's disease” a été publié dans la revue PLOS Computational Biology.
Page générée en 0.146 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique