Intégration du module de service européen du véhicule Orion

Publié par Adrien le 15/05/2016 à 00:00
Source: ESA

Orion et son module de service européen
Dans le cadre d'un contrat passé par l'ESA, Airbus Defence and Space assemble actuellement le module de service européen destiné au véhicule spatial Orion de la NASA.

L'intégration du modèle de vol du module qui sera utilisé pour la première mission d'Orion vers l'espace lointain a commencé sur le site de Brême (Allemagne) de l'entreprise.

En développant le module de service (Le module de service, appelé aussi plate-forme ou "bus" dans le jargon spatial rassemble les...) européen (ESM) d'Orion, le véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un...) d'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) de prochaine génération de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...) qui enverra des missions d'astronautes au-delà de la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du...), l'ESA et Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans...) jouent un rôle majeur dans la prochaine étape des vols habités.

Placé à l'arrière de la capsule où se trouvera l'équipage, ce module fournit la propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant....), l'alimentation et la régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se...) thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de...). Il contient également les réserves d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) et d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) nécessaires aux missions.

La première mission à part entière d'Orion, dénommée Exploration Mission-1, consistera en un vol sans équipage qui parcourra plus de 64 000 km au-delà de la Lune en 2018 afin de démontrer les performances du véhicule avant la réalisation d'un vol habité.

S'appuyant sur des décisions prises par le Conseil de l'ESA siégeant au niveau ministériel en novembre 2012, l'équipe industrielle européenne dirigée par Airbus Defence and Space est en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de...) de développer et de construire le module de service européen destiné à Exploration Mission 1, en mettant à profit la riche expérience acquise au cours de la construction des cinq Véhicules de transfert automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la...) (ATV) européens qui ont permis de ravitailler la Station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat...).
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.093 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique