Un nouvel antidote aux anticoagulants plus efficace que les protéines naturelles
Publié par Adrien le 19/06/2019 à 08:00
Source: CNRS INC
Les antidotes actuels aux anticoagulants utilisés en chirurgie présentent plusieurs inconvénients: efficacité limitée, production restreinte, effets indésirables importants. Une équipe issue de 3 unités mixtes du CNRS a développé des polymères biosourcés qui répondent à ces enjeux. Ces résultats sont publiés dans ACS Medicinal Chemistry Letters.

Lors d'une opération chirurgicale (Une opération chirurgicale est un acte médical qui consiste le plus souvent à extraire une structure ou à atteindre un organe à traiter après incision sur un patient...), les médecins emploient souvent des anticoagulants comme l'héparine pour fluidifier le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez...). L'effet de cet anticoagulant (Un anticoagulant est une substance chimique ayant la propriété d'inhiber la coagulabilité naturelle du sang. Le sang ainsi traité ne coagulera pas ou alors moins vite, mais gardera la...) doit ensuite être inversé grâce à un antidote (Un antidote est une substance ou un élément chimique pouvant guérir une personne ou un animal d'un poison ou d'une maladie (pouvant provoquer...), une fois l'opération terminée ou en cas d'hémorragie (Une hémorragie est un saignement, un écoulement du sang en dehors de son circuit naturel constitué par le cœur et les vaisseaux sanguins (veines et...). Aujourd'hui, c'est l'antidote protamine qui est utilisé. Protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques. En général, on parle de protéine lorsque la...) naturelle isolée chez le saumon (Le terme saumon est un nom vernaculaire ambigu désignant en français plusieurs espèces de poissons de la famille des salmonidés qui compte onze genres et soixante-six espèces. Plusieurs autres...), la protamine est disponible en quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe...) limitée, n'est efficace que contre une sorte d'héparine, dite "non fragmentée", et peut provoquer des réactions allergiques. Des scientifiques de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics...) de chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations...) et biochimie moléculaires et supramoléculaires (CNRS/Université Claude Bernard/INSA Lyon/CPE Lyon), de l'Institut des biomolécules Max Mousseron (CNRS/Université de Montpellier/ENSC Montpellier) et du Laboratoire de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...) et chimie théoriques (CNRS/Université de Lorraine) proposent une alternative.

Nommé DGL (pour "dendrigraft poly-L-lysine"), ce polymère synthétique est produit de manière verte à partir d'un simple acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions avec un autre type de composé chimique complémentaire, les bases.) aminé (la lysine). Les tests in vitro et les modélisations numériques montrent qu'il est plus efficace que la protamine, neutralisant l'héparine à des doses plus faibles, et ce contre les 3 formes d'héparine les plus utilisées. Avant une potentielle commercialisation, le produit doit encore être testé sur des modèles animaux et son éventuelle toxicité (La toxicité (du grec τοξικότητα toxikótêta) est la mesure de la capacité d’une substance à provoquer des effets...) évaluée. Mais cette molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de matière...) pourrait améliorer la régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) de la fluidité (La fluidité est la capacité d'un fluide à s'écouler sans résistance.) sanguine au cours d'une opération chirurgicale.

Publication:
Benjamin Ourri, Jean-Patrick Francoia, Gerald Monard, Jean-Christophe Gris, Julien Leclaire et Laurent Vial.
Dendrigraft of Poly‑L‑lysine as a Promising Candidate To Reverse Heparin-based Anticoagulants in Clinical Settings
ACS Medicinal chemistry letters - Mai 2019
DOI: 10.1021/acsmedchemlett.9b00090
Page générée en 0.738 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique