Hémorragie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Une hémorragie est un saignement, un écoulement du sang en dehors de son circuit naturel constitué par le cœur et les vaisseaux sanguins (veines et artères).

Nez fracturé et saignement.

Conséquences d’une hémorragie

Un saignement est dit important lorsqu’il peut imbiber un mouchoir de tissu ou de papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous...) en quelques secondes. Le risque est un décès à court terme : le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des...) sert à transporter le dioxygène (Le dioxygène est une molécule composée de deux atomes d'oxygène, notée O2, qui est à l'état de gaz aux conditions normales de pression et de température.) nécessaire au fonctionnement des organes comme le cœur et le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions...) par exemple.

Suivant la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de choses.) de sang perdu et la localisation du saignement, une hémorragie entraîne :

  • une perte de globules rouges pouvant entraîner une anémie (L'anémie (du privatif an- et du grec ancien haimos, « sang ») est une anomalie de l'hémogramme caractérisée par une diminution de la concentration en hémoglobine intra-érythrocytaire (et...) (diminution de la concentration en hémoglobine dans le sang, visualisée sur la Numération Formule Sanguine. Cette anémie va, selon son degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines suivants :), entraîner une diminution de l’oxygénation des tissus.
  • une baisse de la pression artérielle (La pression artérielle correspond à la pression du sang dans les artères. On parle aussi de tension artérielle, car cette pression est aussi la force...) pouvant aller jusqu’au collapsus avec diminution de la perfusion (La perfusion (du latin perfundere) est le processus physiologique qui permet d'alimenter un organe en composés chimiques (nutriments et oxygène) nécessaires à son métabolisme. Dans un organisme vivant, cet...) d’organes vitaux.
  • Si le saignement n’est pas extériorisé (non visible), celui-ci peut constituer une poche sous pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) et comprimer les tissus ou organes adjacents, parfois vitaux (hémorragie intra cérébrale dans le cerveau par exemple).

En cas d'hémorragie d’origine traumatique (plaie), il ne faut pas oublier le risque infectieux. Dans le cas des petites hémorragies s’arrêtant spontanément, il faut procéder à un nettoyage ou à une désinfection de la plaie (Une plaie est une rupture de la barrière cutanée. Outre la lésion d'organes sous-jacents qui peut se produire lors de l'accident, la plaie peut entraîner la...), voir l’article bobologie. Dans le cas d’une hémorragie importante, cet aspect est secondaire devant la perte de sang et est pris en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...) par l’équipe médicale ; il peut comprendre une antibiothérapie.

Principales causes

Traumatiques

Les blessures avec un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une...) coupant, perforant ou par arme, causent en général une hémorragie externe.

Les hémorragies peuvent aussi être causées par un coup, un choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.), une chute, ou peuvent résulter de l’arrachement d’un organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une fonction est...) par décélération brutale lors d’un accident de la route ; ce sont en général des hémorragies internes ou extériorisées.

Non traumatiques

  • Causes cardio-vasculaires : hypertension artérielle (L' hypertension artérielle, ou HTA, est définie par une pression artérielle trop élevée.), rupture d’anévrisme, tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans...) ou malformation (Une malformation est une altération morphologique congénitale d'un tissu ou d'un organe du corps humain ou de tout être vivant.) vasculaire rompue, dissection aortique,
  • Causes digestives : ulcère (Un ulcère (du latin ulcus) est une plaie ouverte de la peau, des yeux ou d’une membrane muqueuse, souvent provoquée, mais non exclusivement, par une abrasion initiale et entretenue généralement par une inflammation, une...) creusant ayant atteint un gros vaisseau (en particulier après la prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens), maladie de Crohn (La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l'ensemble du tube digestif, suspectée d'être de nature auto-immune.), hémorroïdes, colique (La colique est une pathologie de la cavité abdominale. Dans le langage courant, la colique est associée à une douleur abdominale intense résultant de...) hémorragique, hernie (Une hernie est en médecine la sortie d'un organe ou d'une partie d'un organe hors de la cavité qui le contient normalement, par un orifice naturel ou accidentel.) hiatale,
  • Causes gynécologiques : endométriose (L'endométriose est la présence de cellules endométriales en dehors de la cavité utérine (cavité péritonéale et ovaire)....), contraception par stérilet (Le stérilet ou DIU (dispositif intra-utérin) est un instrument de contrôle des naissances inventé en 1928 par Ernst Gräfenberg. Il s'agit d'un petit objet en forme de T, inséré dans...), fibromes, ménorragies abondantes
  • Troubles de la coagulation primaires (c’est-à-dire de naissance) : hémophilie A ou B, maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) de Willebrand, déficit en facteur XIII, hypofibrinogenémie, thrombopathie.
  • Troubles de la coagulation secondaires (c’est-à-dire acquis durant la vie) : insuffisance hépatique, déficit en vitamine (Une vitamine est une substance organique nécessaire (en dose allant du microgramme à plusieurs milligrammes par jour) au métabolisme des...) K, coagulopathie de consommation, anticoagulant (Un anticoagulant est une substance chimique ayant la propriété d'inhiber la coagulabilité naturelle du sang. Le sang ainsi traité ne coagulera pas ou...) circulant (dans le cadre du lupus en particulier).
  • Causes tumorales : cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la...) du côlon (Le côlon, aussi appelé "gros intestin", court du cæcum jusqu'au rectum et constitue la partie terminale de l'intestin, appartenant à l'appareil digestif. Il fait suite à...), cancer de la vessie (La paroi interne de la vessie est tapissée de cellules transitionnelles qui sont à l'origine de la plupart des cancers de la vessie. L'évolution et la prise en charge dépend beaucoup du caractère invasif de la...) (hématurie), cancer de l’utérus, cancer du col de l’utérus, cancer de l’estomac (hématémèse), cancer du poumon (Le poumon est un organe invaginé permettant d'échanger des gaz vitaux, notamment l'oxygène et le dioxyde de carbone. L'oxygène est nécessaire au métabolisme de l'organisme, et le...) (hémoptysie), glioblastome, etc.
  • Causes iatrogènes : prise d’anticoagulants (sans surveillance de l’INR), aspirine, anti-inflammatoires non stéroïdiens,
  • Causes diverses.

Différents types d’hémorragie

On distingue :

  • les hémorragies externes : le sang s’écoule par une blessure (Une blessure est une lésion, physique ou psychique, faite involontairement ou dans l'intention de nuire.), une effraction de la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.), en général d’origine traumatique ; une hémorragie peut être cachée par les vêtements ;
  • les hémorragies extériorisées : la « fuite de sang » se trouve à l’intérieur du corps, mais le sang s’écoule par les orifices naturels :
    • épistaxis : saignement de nez ;
    • otorragie : saignement d’oreille ;
    • hématémèse : vomissement de sang ;
    • rectorragie : sang rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) par l’anus, différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie à l'aide de la trace, dans...) du méléna
    • méléna (orthographié également mœlena) : sang digéré dans les selles, se manifeste par une diarrhée (La diarrhée est une quantité de selles émises dans un volume plus important que la normale, (> 300g/j) et avec une plus grande fréquence (>3 selles / jour).) noirâtre, nauséabonde ;
    • hématurie : sang dans les urines;
    • hémoptysie : présence de sang dans les expectorations (poumons);
    • métrorragies : saignement anormal originaire de l’utérus, exteriorisé par le vagin chez la femme (à distinguer des menstruations ou « règles », phénomène cyclique et naturel de saignement chez la femme en âge de procréer). Les métrorragies sont des saignements en dehors des règles alors que les ménorragies sont des règles particulièrement prolongées ou abondantes.
  • les hémorragies internes : le sang s’écoule à l’intérieur du corps ; il peut alors former un hématome (Un hématome est une poche de sang apparaissant généralement suite à une hémorragie à la suite d'un choc ou d'un coup...) lorsque le sang s’accumule dans un tissu ou un organe (muscle, par exemple). Le sang peut également s’épancher dans une cavité interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une...) sans extériorisation : hémopéritoine dans le ventre, hémothorax dans les poumons ou la cavité pleurale, hémopéricarde autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5...) du cœur. Une ecchymose (ou « bleu ») est une infiltration diffuse du sang dans le tissu sous-cutané, secondaire à un traumatisme (Un traumatisme est un dommage de la structure ou du fonctionnement du corps ou du psychisme. Il peut être dû à un agent ou à une force...) minime (mais aussi parfois révélateur d’une maladie des vaisseaux).
    • dissection aortique
    • hémorragie méningée
    • hémorragie intra-cérébrale
Page générée en 0.086 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique