Ce petit ver possède des yeux immenses: pourquoi ?

Publié par Cédric le 19/04/2024 à 06:00
Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Source: Current Biology
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Les abysses de la Méditerranée abritent des mystères insoupçonnés, dont celui d'un minuscule habitant des profondeurs: le ver annélide Vanadis formosa. Ce ver polychète se distingue par ses énormes yeux, qui défient toute logique, tellement gros qu'ils pèsent vingt fois plus que le reste de sa tête. Des biologistes de l'Université de Copenhague et de l'Université de Lund ont récemment scruté de près ces organes visuels singuliers, révélant des découvertes étonnantes.


Le Vanadis formosa, surnommé le ver Vanadis, peuple les eaux proches de l'île italienne de Ponza. Son corps, transparent à l'exception de ses yeux, évoque une énigme évolutive. Pourquoi un animal nocturne aurait-il besoin d'yeux aussi imposants ? Anders Garm, de l'Université de Copenhague, souligne: "C'est vraiment intéressant parce qu'une telle capacité est typiquement réservée aux vertébrés, aux arthropodes (insectes, araignées, etc.) et aux céphalopodes (pieuvres, calmars). C'est la première fois qu'une vision aussi avancée et détaillée est démontrée au-delà de ces groupes."

Les scientifiques ont établi que le Vanadis possède une vue exceptionnelle, comparable à celle des mammifères et des céphalopodes. Plus surprenant encore, il peut percevoir les ultraviolets (UV), invisibles pour nos yeux. Cette capacité unique pourrait être utilisée pour la communication ou la recherche de partenaires.

Michael Bok, coauteur de l'étude, déclare: "Ensemble, nous avons cherché à percer le mystère de l'évolution d'un ver transparent, presque invisible, qui se nourrit au cœur de la nuit et qui s'est doté d'énormes yeux." Pourquoi un tel investissement évolutif dans la vision nocturne ? Les chercheurs avancent l'hypothèse fascinante d'une communication bioluminescente, exploitant la lumière UV comme langage secret lié à l'accouplement.

Cette découverte éclaire également les recherches en robotique. Les yeux du Vanadis pourraient inspirer de nouvelles avancées technologiques. Anders Garm explique: "Avec des ingénieurs en robotique, nous cherchons à comprendre comment des animaux dotés d'un cerveau aussi simple que celui-ci peuvent traiter toutes les informations que des yeux aussi grands sont susceptibles de collecter."

La vision extraordinaire du Vanadis formosa ouvre de nouvelles perspectives sur l'évolution des yeux et suscite l'émerveillement des chercheurs. Dans les abysses méditerranéennes, ce petit ver marin dévoile ainsi de grands secrets sur la complexité de la nature.
Page générée en 0.199 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise