Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Vertébrés

Introduction

Vertébrés
Planche de squelette
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embranchement
Vertebrata
Lamarck, 1801
Cuvier, 1812
Classification phylogénétique
Position :
  • Deutérostomiens
    • Echinodermes
    • Pharyngotrèmes (Les pharyngotrèmes constituent le groupe frère des échinodermes au sein des deutérostomiens, dans la mesure où ils possèdent un squelette interne. Une des...)
      • Urochordés
      • Chordés
        • Myomérozoaires
        • Crâniés
          • Myxinoïdés
          • Vertébrés

Les vertébrés forment un sous-embranchement du règne animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de substances organiques. On...). Ce taxon, qui dans sa version moderne exclut les myxines, est considéré comme monophylétique. Il appartient à l'embranchement des Chordés, eux-mêmes un taxon des Deutérostomiens.

Description

La caractéristique la plus intuitive des vertébrés est qu'ils possèdent un squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci leur a fourni un avantage sélectif conséquent suite au besoin d'un...) osseux ou cartilagineux interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet...), qui comporte en particulier une colonne vertébrale (La colonne vertébrale, ou rachis, est un empilement d'os articulés appelés vertèbres. Elle est le support du dos des vertébrés,...), composée de vertèbres qui protègent la partie troncale du système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il coordonne les mouvements musculaires, contrôle le...) central.

La classification traditionnelle des vertébrés a été fortement mise à mal par la systématique (En sciences de la vie et en histoire naturelle, la systématique est la science qui a pour objet de dénombrer et de classer les taxons dans un certain ordre, basé sur des principes divers. Elle ne doit pas être confondue avec...) phylogénétique. Les classes des poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à l'ouest et le Bélier à l'est. Bien qu’assez grande, elle...) osseux et des reptiles se sont révélées artificielles.

Les plus anciens fossiles connus sont datés du Cambrien, il y a 530 millions d'années. La répartition actuelle est mondiale et concerne tous les habitats ; le groupe contient de l'ordre de 50 000 espèces, de taille extrêmement variée, allant de la gigantesque baleine (La baleine est un mammifère marin de grande taille classé dans l'ordre des cétacés. Le terme s'applique à plusieurs espèces différentes dans les sous-ordres des mysticètes (baleines à...) bleue (30 m, pour un poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé de la résultante...) avoisinant les 190 tonnes), jusqu'au minuscule Schindleria brevipinguis (7 mm pour un poids de 1 mg !), les groupes les plus importants (en nombre) étant les actinoptérygiens (poissons à nageoires rayonnées, 23 000 espèces) et les sauropsides (« reptiles » et oiseaux, 17 000 espèces).

La distinction entre vertébrés et invertébrés a été initiée par Jean-Baptiste de Lamarck (Jean-Baptiste Pierre Antoine de Monet, chevalier de Lamarck (1er août 1744, Bazentin, Somme–18 décembre 1829, Paris) fut un naturaliste français.).

Liste des classes et super-classes

Selon ITIS :

  • classe Amphibia
  • classe Aves
  • classe Chondrichthyes
  • classe Mammalia Linnaeus, 1758
  • classe Reptilia Laurenti, 1768
  • super-classe Agnatha
  • super-classe Osteichthyes

Homologie anatomique

Les vertébrés tétrapodes (4 membres) ont la même architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) de base avec des membres antérieurs et postérieurs, ce qui signifie qu'ils descendent d'un ancêtre commun (En phylogénie, un ancêtre commun à plusieurs espèces est l'individu le plus proche dans le temps dont descendent toutes les espèces en question. Par exemple, l'homme et le chimpanzé ont...) (reptilien et précédemment amphibien).

La ceinture scapulaire, composée de la clavicule (La clavicule, du latin clavicula signifiant petite clé, désigne en anatomie un os de la partie supérieure du thorax antérieur, placé entre...) et de l'omoplate, permet l'insertion des membres antérieurs. La ceinture pelvienne, elle, permet l'insertion des membres postérieurs.

Phylogénie

  • Crâniés
    • Myxinoïdés
    • Vertébrés
      • Pétromyzontides
      • Gnathostomes
        • Chondrichthyens
        • Ostéichthyens
          • Actinoptérygiens
          • Sarcoptérygiens
            • Actinistiens
            • Rhipidistiens
              • Dipneustes
              • Tétrapodes
                • Lissamphibiens
                • Amniotes
                  • Sauropsides
                    • Anapsides ou Chéloniens
                    • Diapsides
                      • Lépidosauriens
                        • Squamates
                        • Sphénodontiens
                      • Archosauriens
                        • Crocodiliens
                        • Oiseaux
                  • Synapsides
                    • Mammifères
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Archives des News
  Juillet 2018
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Toutes les archives

Samedi 14 Juillet 2018 à 12:00:17 - Multimédia - 1 commentaire
» L'Internet des Objets spatial décolle
Page générée en 0.106 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales