Le vaisseau spatial MESSENGER révèle davantage du territoire caché de Mercure
Publié par Adrien le 16/11/2009 à 00:04
Source: NASA & Gilbert Javaux
Illustration: NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Carnegie Institution of Washington
Un troisième et dernier survol par le vaisseau spatial de la NASA de la planète Mercure donne aux scientifiques, pour la première fois, une vue presque complète de la surface de la planète et fournit de nouveaux résultats scientifiques sur cette planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique,...) relativement inconnue.

Le vaisseau spatial Mercury Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...), Space Environment, Geochemistry and Ranging, connu sous le nom de MESSENGER (Le programme MESSENGER (en anglais : Mercury Surface, Space Environment, Geochemistry and Ranging) est une mission d'étude des caractéristiques physicochimiques de la planète Mercure....), a survolé Mercure le 29 septembre 2009. La sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela couvre à la fois les mesures...) a accompli une assistance gravitationnelle (L'assistance gravitationnelle, dans le domaine de l'astronautique, est l'utilisation de l'effet du champ gravitationnel d'un corps céleste sur le vecteur vitesse d'un engin spatial,...) critique pour rester sur la trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.) pour entrer en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit...) de Mercure en 2011. En dépit de l'arrêt temporaire en raison d'un changement de système d'alimentation pendant une éclipse (Une éclipse correspond à l'occultation d'une source de lumière par un objet physique. En astronomie, une éclipse se produit lorsqu'un objet (comme une planète ou un...) solaire, les caméras et les instruments du vaisseau spatial ont collecté des images en haute résolution et en couleurs dévoilant encore 6% de la surface de la planète jamais vu auparavant de si près.


Cette vue rehaussée en couleurs a été créée avec une technique statistique (Une statistique est, au premier abord, un nombre calculé à propos d'un échantillon. D'une façon générale, c'est le résultat de l'application d'une méthode statistique à un ensemble de...) qui accentue les variations subtiles de couleurs.
Cette région, vue en détail pour la première fois au cours du troisième survol, semble avoir subi un haut niveau d'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) volcanique.
- Le secteur jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) lumineux près du haut à droite est centré sur une dépression sans bord
qui est un emplacement candidat pour un événement volcanique explosif (Un explosif est un composé chimique défini ou un mélange de corps susceptibles lors de leur transformation, de dégager en un temps très court, un grand volume de gaz porté à haute température, ce...).
- Le bassin de double anneau au centre de l'image a un intérieur homogène qui peut être
le résultat de volcanisme expansif.
- Des plaines planes, vraisemblablement un résultat des épisodes d'activité volcanique plus tôt,
couvrent une grande partie des abords.

Approximativement 98% de la surface de Mercure ont maintenant été imagés par le vaisseau spatial de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence...). Quand MESSENGER sera en orbite autour de Mercure, il verra les régions polaires, qui sont les seuls secteurs non observés de la planète.

"Bien que le secteur vu pour la première fois par le vaisseau spatial était de moins de 560 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) de large à l'équateur, les nouvelles images nous ont rappelé que Mercure continue à détenir des surprises," commente Sean Solomon, investigateur principal pour la mission et directeur du Department of Terrestrial Magnetism à la Carnegie Institution de Washington.

Beaucoup de nouveaux dispositifs ont été révélés lors du troisième survol, y compris une région avec un secteur lumineux entourant une dépression irrégulière, suspectée d'être d'origine volcanique. D'autres images ont révélé un bassin d'impact à double anneau d (L'anneau D est un anneau planétaire situé autour de Saturne, le plus interne des anneaux de cette planète.)'approximativement 290 kilomètres de large. Le bassin est semblable à un dispositif que les scientifiques appellent le bassin Raditladi, qui a été vu au cours du premier survol de Mercure par la sonde en Janvier 2008.

"Ce bassin avec double anneau, vu en détail pour la première fois, est remarquablement bien préservé," note Brett Denevi, un membre de l'équipe d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit par impression mécanique ; elle se...) de la sonde et chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les...) post-doctoral à l'Arizona State University à Tempe. "Une similitude à Raditladi est son âge, qui a été estimé à approximativement un milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf...) d'années. C'est jeune pour un bassin d'impact, parce que la plupart des bassins sont environ quatre fois plus vieux. Le plancher intérieur de ce bassin est encore plus jeune que le bassin lui-même et diffère en couleurs de ses environs. Nous pourrions avoir trouvé le plus jeune matériel volcanique sur Mercure."

Le survol a permis les premiers balayages détaillés au-dessus des pôles nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de Mercure. La sonde a commencé également à révéler comment l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) de Mercure varie avec sa distance du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile...).

"Une illustration saisissante de ce que nous appelons des effets 'saisonniers' dans l'exosphère (L'exosphère est la dernière couche d'atmosphère terrestre qui se situe au-dessus de la thermosphère. Cette couche se définit comme la région de l'atmosphère où les collisions entre particules sont rares, considérées comme...) de Mercure est que la queue neutre de sodium (Le sodium est un élément chimique, de symbole Na et de numéro atomique 11. C'est un métal mou et argenté, qui appartient aux métaux alcalins. On ne le trouve...), si proéminente dans les deux premiers survols, est 10 à 20 fois moins intense en émission et sensiblement réduite en ampleur," ajoute le scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) participant Ron Vervack, du Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory, ou APL, à Laurel, Md. "Cette différence est liée aux variations prévues de la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) du rayonnement solaire (En plus des rayons cosmiques (particules animées d'une vitesse et d'une énergie extrêmement élevées), le Soleil rayonne des ondes électromagnétiques dont le spectre s'étend des ondes décamétriques aux rayons...) alors que Mercure se déplace sur son orbite et démontre pourquoi l'exosphère de Mercure est une des plus dynamiques dans le Système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre système...)."

Les observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir...) montrent également que le calcium et le magnésium manifestent des changements saisonniers différents que le sodium. L'étude des changements saisonniers de tous les constituants exosphérique au cours de la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) orbitale de la mission fournira des informations majeures sur l'importance relative des processus qui produisent, maintiennent, et modifient l'atmosphère de Mercure.

Le troisième survol a également révélé de nouvelles informations sur les abondances de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le...) et de titane (Le titane est un élément chimique métallique de symbole Ti et de numéro atomique 22.) dans les matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) de surface de Mercure. Les observations précédentes depuis la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la...) et dans l'espace ont montré que la surface de Mercure a une concentration très basse de fer dans les minerais de silicate, un résultat qui conduit à la vision que la croûte de la planète est généralement faible en fer.

"Maintenant nous savons que la surface de Mercure a une abondance moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres...) de fer et de titane plus élevée que ce que la plupart d'entre nous prévoyait, semblable à quelques basaltes de mers (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) lunaires," commente David Lawrence, un scientifique de l'APL participant à la mission.

Le vaisseau spatial a accompli presque trois quarts de son voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au cours du XXe siècle avec...) de 7,8 milliards de kilomètres pour entrer en orbite autour de Mercure. Le voyage complet inclura plus de 15 voyages autour du Soleil. En plus de survoler Mercure, le vaisseau spatial est passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle...) près de la Terre en Août 2005 et de Vénus en Octobre 2006 et Juin 2007.
Page générée en 0.286 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique