Vidéo: la descente de Curiosity sur Mars en haute définition
Publié par Adrien le 17/09/2012 à 00:00

Phase finale de la descente de Curiosity vers le sol martien.
Crédits: NASA/JPL-Caltech.
Durant sa descente sur la planète Mars le 6 août dernier, le robot Curiosity a filmé son périple en haute définition, mais à seulement une cadence de 4 images par seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure d'angle...). Il n'en fallait pas plus pour un amateur et passionné américain, Bard Canning, visiblement très doué dans le traitement de l'image, pour reconstituer les images manquantes à partir des images disponibles et proposer une vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et...) en haute définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) et surtout à 30 images par secondes de la descente.

Sur la vidéo, filmant vers le bas, on voit très clairement le détachement du bouclier thermique (Un bouclier thermique, dans le domaine de l'astronautique, est un dispositif destiné à protéger une partie d'un engin spatial contre l'échauffement cinétique.) de la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela couvre à la fois les mesures in situ (champs électriques...), puis la descente sous parachute (Le parachute est un dispositif destiné à freiner le mouvement, principalement vertical d'un objet ou d'une personne.), on ressent l'allumage (Pour s'enflammer, le mélange air-essence, un gaz contenu dans le cylindre doit subir une élévation de température permettant de porter une partie de sa masse au-dessus de sa température...) des rétrofusées et on voit l'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime ou...) du robot (Un robot est un dispositif mécatronique (alliant mécanique, électronique et informatique) accomplissant automatiquement soit des...) lui-même sur le sol martien (Martien est un nom générique qui désigne plusieurs types de créatures imaginaires censées vivre sur mars. Selon la version la plus répandue, les martiens, également nommés...). La vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) se redresse ensuite pour admirer le paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un « pays ». Portion de l'espace terrestre saisi horizontalement par un observateur, il implique un...) et des parties du robot Curiosity.


La vidéo de Bard Canning, réalisée à partir des images de la NASA

C'est par un travail manuel image par image, qui a duré 29 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...), que Bard Canning a pu reconstruire la vidéo de la descente de Curiosity sur Mars. Les sons et le bruitage ont été ajoutés afin de renforcer l'effet d'immersion et d'accompagnement de la sonde.
Page générée en 0.279 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique