Commutation de paquets
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La commutation de paquets, ou plus généralement la commutation d'étiquettes est une des techniques de commutation. Les grandes techniques de commutation correspond à la commutation :

  • de circuits (commutation de circuits) :
    • physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...)
    • temporelle (commutation temporelle)
  • d'étiquettes

La caractéristique de la commutation d'étiquettes est que la décision de commutation est basée sur un des champs de la PDU (Protocol Data Unit, terme générique d'origine ISO pour une trame (Le mot trame peut désigner :), une cellule, un paquet, un datagramme, un segment, etc.), appelé " étiquette ", à acheminer : le commutateur qui reçoit une PDU extrait l'étiquette et va rechercher dans sa table de commutation l'entrée qui correspond à l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour...) sur laquelle il a reçu la PDU et à la valeur de l'étiquette : dans cette table il trouve ainsi le numéro de l'interface sur laquelle il va transmettre la PDU et, éventuellement, la nouvelle valeur de l'étiquette :

  • dans un routeur (Un routeur est un élément intermédiaire dans un réseau informatique assurant le routage des paquets. Son rôle est de faire transiter des paquets d'une interface...), l'étiquette en question est l'adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, chaque adresse doit correspondre à...) de destination contenue dans l'en-tête IP, et elle ne change pas en cours de route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le...) bien entendu. Il en va de même dans un commutateur ethernet (Ethernet est un protocole de réseau local à commutation de paquets. Bien qu'il implémente la couche physique (PHY) et la sous-couche Media Access Control (MAC) du modèle...) où l'étiquette est l'adresse MAC (En réseau informatique une adresse MAC (Media Access Control address) est un identifiant physique stocké dans une carte réseau ou une interface réseau...) de destination
  • dans un commutateur X25, FR, ATM, MPLS, il s'agit de mode connecté et l'étiquette correspond à une connexion, mais sa valeur change à chaque traversée de commutateur
Page générée en 0.058 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique