Apnée du prématuré: les garçons plus éprouvés
Publié par Adrien le 18/09/2018 à 00:00
Source: Jean Hamann - Université Laval
Ce trouble respiratoire exige de plus longs traitements chez les prématurés de sexe masculin.

Une étude menée auprès de plus de 24 000 enfants prématurés révèle que la durée du traitement contre l'apnée est plus longue chez les garçons que chez les filles. Ces résultats, qui suggèrent que la maturation du système respiratoire est plus lente (La Lente est une rivière de la Toscane.) chez les garçons, mettent en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet)...) l'importance de prendre en considération le sexe (Le mot sexe désigne souvent l'appareil reproducteur, ou l’acte sexuel et la sexualité dans un sens plus global, mais se réfère aussi aux différences physiques distinguant les hommes et les femmes. (Les...) de l'enfant dans la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) sur l'apnée (L'apnée désigne l'arrêt de la ventilation (du grec pnein, respirer, et le préfixe privatif a-). On parle aussi d'arrêt respiratoire ou d'arrêt ventilatoire.) du prématuré, soulignent les auteurs de l'étude publiée dans la revue Experimental Physiology.

La maturation des circuits neuronaux qui contrôlent les fonctions respiratoires se produit tardivement pendant la grossesse (La grossesse est le processus physiologique au cours duquel la progéniture vivante d'une femme se développe dans son corps, depuis la conception jusqu'à ce qu'elle puisse survivre hors du corps de...), ce qui explique pourquoi les problèmes respiratoires sont fréquents chez les prématurés. L'un de ces problèmes est l'apnée du prématuré, qui se caractérise par des arrêts respiratoires de plus de 20 secondes ou encore par des arrêts respiratoires de moins de 20 secondes accompagnés d'un pouls (Le pouls est la perception du flux sanguin pulsé par le cœur par la palpation d'une artère.) se situant sous les 80 battements à la minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte...). "Il peut en résulter une sous-oxygénation des tissus en développement menant à des rétinopathies sévères ou à des troubles neurocognitifs", rappelle Richard Kinkead, professeur à la Faculté de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et cherchant...) et chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines...) à l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) universitaire de cardiologie (La cardiologie est la spécialité médicale qui étudie le cœur et ses maladies. Le médecin qui s’en occupe s’appelle le...) et de pneumologie (En médecine, la pneumologie est la branche qui s'occupe de maladies des poumons et du tractus respiratoire. Elle est, en général, considérée comme une branche de la médecine interne, bien...) de Québec (IUCPQ).


Bébé prématuré - Illustration: Jacoplane/Licence de documentation libre GNU (GNU est un système d'exploitation composé exclusivement de logiciels libres.).
L'apnée du prématuré se manifeste par des arrêts respiratoires répétitifs et un pouls sous la normale. La sous-oxygénation du sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est doté...) qui en résulte peut être néfaste pour les tissus en développement et engendrer des rétinopathies sévères et des troubles neurocognitifs. Le traitement consiste à régulariser la respiration (Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet de dioxyde de carbone, CO2, appelé parfois de façon impropre...) du prématuré à l'aide de caféine (La caféine est un alcaloïde de la famille des méthylxanthines, présent dans de nombreux aliments, qui agit comme stimulant psychotrope et comme léger...).

Le traitement de choix contre l'apnée du prématuré est l'administration de caféine par voie intraveineuse. "Cette molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de matière...) stimule les circuits neuronaux qui régularisent la respiration. Toutefois, elle n'agit pas sur la maturation de ces circuits, précise le professeur Kinkead. On l'administre pour atténuer les problèmes en attendant que le système respiratoire des enfants soit suffisamment développé. La durée du traitement est donc une indication (Une indication (du latin indicare : indiquer) est un conseil ou une recommandation, écrit ou oral.) du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) requis pour achever cette maturation."

Jusqu'à présent, les études cliniques portant sur le traitement à la caféine n'ont pas tenu compte du sexe des enfants, même si les problèmes respiratoires sont plus fréquents chez les prématurés de sexe masculin et que la caféine est métabolisée plus rapidement par les filles. "Notre étude visait à déterminer si le sexe avait un effet sur la prévalence de l'apnée des prématurés et sur l'efficacité du traitement", résume le professeur Kinkead.

Le chercheur et ses collaborateurs ont étudié 24 387 enfants nés entre la 24e et la 34e semaine de grossesse et admis dans une unité néonatale de soins intensifs entre janvier 2011 et décembre 2015. Près de 14 000 de ces prématurés ont souffert d'apnée et 89% d'entre eux ont reçu de la caféine jusqu'à ce que leurs fonctions respiratoires soient normales. Les analyses des chercheurs montrent que la durée du traitement à la caféine était plus longue chez les garçons que chez les filles, surtout chez les enfants nés avant la 28e semaine de grossesse. Ainsi, chez les enfants nés après 24-25 semaines de grossesse, 75% des garçons devaient toujours recevoir de la caféine à 34 semaines d'âge gestationnel contre 69% des filles.

"Ces résultats suggèrent que la maturation du système respiratoire se produit plus lentement chez les garçons, souligne le professeur Kinkead. On soupçonne que les hormones sexuelles sont en cause, mais on ne connaît pas les mécanismes responsables de cette différence. Notre étude met en lumière l'importance de tenir compte du sexe des enfants dans les recherches sur l'apnée du prématuré. Il se pourrait, par exemple, que de nouveaux médicaments pour traiter l'apnée n'aient pas le même effet chez les garçons et chez les filles. Il faut documenter ces différences si on veut offrir le meilleur traitement possible à chaque enfant."

L'étude publiée dans Experimental Physiology est le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil. La paroi de l'ovaire forme le...) d'une collaboration entre des chercheurs du Centre de recherche de l'IUCPQ, du Centre de recherche du CHU de Québec – Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) Laval et de l'Université de Toronto. Les auteurs en sont Aida Bairam, Nathalie Laflamme, Christine Drolet, Bruno Piedboeuf, Prakesh S. Shah et Richard Kinkead. Elle a été réalisée avec le concours des membres du Canadian Neonatal Network.

L'apnée du prématuré se manifeste par des arrêts respiratoires répétitifs et un pouls sous la normale. La sous-oxygénation du sang qui en résulte peut être néfaste pour les tissus en développement et engendrer des rétinopathies sévères et des troubles neurocognitifs. Le traitement consiste à régulariser la respiration du prématuré à l'aide de caféine.
Page générée en 0.005 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique